Celta Vigo-Atletico Madrid : Antoine Griezmann et l'Atletico foudroyent Vigo

Celta Vigo-Atletico Madrid : Antoine Griezmann et l'Atletico foudroyent Vigo

Publié le , modifié le

Poussif en ce début de saison, l'Atletico Madrid a pu compter sur son Français Antoine Griezmann pour décoller et remporter une premier succès lors de la 3e journée de la Liga. Les Colchoneros se sont imposés 4-0 et se replacent dans le peloton de tête.

Après deux matches nuls, l'Atletico Madrid se devait de s'imposer sur la pelouse du Celta Vigo. Comme la saison dernière, les hommes de Diego Simeone ont pu compter sur leur buteur Antoine Griezmann. L'homme aux 22 réalisations la saison passée a inscrit un doublé et a offert une passe décisive à Koke sur l'ouverture du score en début de deuxième période. Angel Correa a clos le score qui aurait pu être alourdi par Kevin Gameiro, l'autre attaquant français de l'effectif entré à la place de Fernando Torres. Grâce à ce large succès construit au cours des 45 dernières minutes, l'Atletico s'offre ses trois premiers points et remonte au classement.

Muet avec les Bleus, Antoine Griezmann s'est rattrapé sous le maillot de son club. L'international français a validé la victoire des siens contre Vigo en inscrivant un doublé de la tête en sept minutes (73e et 80e) portant le score à 3-0. Sur l'ouverture du score de Koke (53e), c'est encore lui qui était décisif en adressant un magnifique centre du pied gauche à son coéquipier. Sur le dernier but d'Angel Correa (88e), c'est un autre Français, Kevin Gameiro, qui s'est illustré avec un très bon travail sur l'aile droite.

Gameiro maladroit

Ce succès fait du bien au niveau moral et comptable à des Colchoneros encore en rôdage. Après deux nuls en Liga, ils repartent du bon pied avant de débuter leur campagne en Ligue des champions ce mardi contre le PSV Eindhoven. Mais tout ne fût pas parfait et avec un peu de plus d'efficacité (Josep Señé à la 10e minute et Theo Bongonda à la 33e minute), le Celta Vigo aurait pu immiscer le doute dans l'esprit des Madrilènes qui ont laissé passer l'orage pour mieux frapper ensuite. Kevin Gameiro, entré à la place de Fernando Torres, s'est procuré une superbe occasion. Mais après dribblé le gardien, seul face au but, il a expédié le ballon au-dessus. Il devra encore attendre un peu avant de débloquer son compteur. Pour Griezmann, en revanche, c'est déjà fait.

Benoit Jourdain @BenJourd1