Iker Casillas
Le gardien du Real Madrid, Iker Casillas | AFP - MANUEL BLONDEAU

Casillas pourrait partir du Real

Publié le , modifié le

Iker Casillas a annoncé ce jeudi qu'il n'écartait pas la possibilité de quitter son club formateur du Real Madrid. Barré par Diego Lopez dans la capitale espagnole, il subit désormais la concurrence de plus en plus vive de Victor Valdes au sein de la Roja.

Après Raul, le Real Madrid pourrait rater les adieux d'un autre de ses symboles. Iker Casillas, gardien et capitaine emblématique du club merengue, n'est plus un titulaire indiscutable depuis de longs mois et sa blessure à la main lors d'un match à Valence au mois de janvier dernier. En plein conflit avec José Mourinho, il avait été écarté par le technicien portugais au profit de la recrue Diego Lopez. L'ancien gardien de Villareal avait alors enchaîné les performances de haut niveau, confortant le choix du "Special One". Le départ de Mourinho cet été et l'arrivée de Carlo Ancelotti était censé remettre de l'ordre dans la Maison Blanche, mais l'Italien avait maintenu sa confiance à Lopez, laissant Casillas sur le banc. Toutefois, le gardien de la sélection espagnole a, contrairement à la fin de l'ère Mourinho, droit à des titularisations. En Ligue des Champions notamment.

Ainsi le 18 septembre, il était redevenu titulaire à l'occasion du 1er match de Ligue des Champions du Real à Galatasaray. Et là encore, une blessure l'avait contraint à quitter prématurément ses partenaires. S'il est remis sur pieds depuis, cette situation en club a fragilisé sa position en sélection. Casillas est redevenu titulaire - et capitaine - en sélection mardi pour la  victoire 2 à 0 contre la Géorgie à Albacete en clôture des qualifications au  Mondial-2014, qui garantissait à l'Espagne son billet pour le Brésil. Mais le sélectionneur Vicente Del Bosque lui avait préféré Victor Valdes, très en forme avec le Barça, le vendredi précédent contre le Belarus (2-1). Il  avait justifié ce choix en soulignant que Casillas, remplaçant en Championnat  d'Espagne, n'avait joué qu'un seul match en entier depuis plusieurs mois (contre l'Ajax en C1).

Vers un départ?

S'il est toujours attaché à son club comme le montrent ses propos lors d'une animation avec des jeunes dans un club sportif de la banlieue de Madrid, il n'est pas prêt non plus à accepter tranquillement son sort. "Mon objectif est de me battre, lutter et jouer tous les jours. Si ce n'avait pas été clair, j'aurais dit au président (du Real, NDLR) que je voulais partir, en septembre, ou à Noël", a-t-il assuré avant d'ajouter des paroles qui laissent planer la menace d'un départ. "Mais si d'ici trois mois, la situation ne change pas, et qu'on me pose la  même question, je répondrai peut-être que j'envisage de partir". 

Carlo Ancelotti lui a évoqué le débat qui fait rage de l'autre côté des Pyrénées dans une interview au Corriere Della Serra. "La rotation au poste de gardien de but est une anomalie, mais ici la situation est particulière. Nous avons deux grands gardiens de but, un avec moins d'expérience et l’autre qui est une icône de Madrid et du football espagnol. Diego Lopez a commencé sa préparation avant Casillas, alors j'ai décidé de commencer avec lui, et puis j'ai décidé de donner à Casillas une chance de jouer la Ligue des Champions, il est toujours très fiable", a déclaré l'Italien. L'art de ménager la chèvre et le choux, mais si la situation devait s'éterniser, il faudra bien trancher. Ou alors Casillas prendra la décision pour le Real.