Karim Benzema (Real Madrid) montre sa joie poing serré
Buteur, le Français Karim Benzema peut exulter ! | JAVIER SORIANO / AFP

Benzema sauve un Real en souffrance !

Publié le , modifié le

La force des grands. Bien que vacillant, le Real Madrid de Rafa Benitez s'est finalement sorti du piège parfaitement tendu par Grenade, clairement décomplexé, en s'imposant un but à zéro. Le sauveur n'est autre que l'attaquant Français, Karim Benzema, qui a inscrit son troisième but (55e) de la saison en championnat.

Si les Merengues ont longtemps buté sur un excellent Fernandez Moreno, tout feu tout flamme dans ses cages, Grenade avait donné du fil à retordre à Cristiano Ronaldo - toujours en quête de son 323e but avec le Real, record absolu détenu par Raul - et surtout à Keylor Navas, très souvent sollicité par les attaquants de Grenade, qui encaisse une troisième défaite en quatre matchs. Le Barça jouant demain (20h30) au Camp Nou contre Levante, le Real Madrid disposait d'une occasion pour prendre la tête de la Liga. Les hommes de Rafa Benitez ont certes largement dominé, mais que ce fut laborieux tant El-Arabi, qui avait inscrit un but refusé pour un hors-jeu peu évident (20e), Krhin (25e) ou encore Success (52e) se sont montrés dangereux devant le portier madrilène qui est resté très solide jusqu'au bout.

Pourtant, le Real aurait pu se mettre à l'abri plusieurs fois puisque Cristiano Ronaldo, qui devait bénéficier d'un pénalty au minimum, mais aussi Luka Modric et Lucas Vazquez ont souvent fait briller l'excellent portier adverse, Andres Fernandez Moreno. Au final, il aura donc fallu attendre la 55e minute de jeu pour voir Karim Benzema sauver les siens. Sur un centre tout simplement parfait d'Isco, l'international tricolore ne s'est pas fait prier pour piquer une jolie tête qui faisait mouche cette fois-ci (55e, 1-0). Benzema comptabilise déjà trois réalisations en championnat et après quatre journées.

Du coup, le Real est bel et bien leader en attendant le Barça demain tandis que Grenade pourrait faire un petit tour du côté de la zone rouge après cette troisième défaite.