Real Barça Benzema Mascherano 102014
Benzema et Mascherano, concernés par la répartition des droits télévisés de la Liga | AFP

Benzema, le complément parfait de Ronaldo au Rael Madrid

Publié le , modifié le

Karim Benzema réalise un excellent début de saison sous le maillot du Real Madrid. Encore étincelant samedi soir contre le rival barcelonais, le Lyonnais est sorti à cinq minutes de la fin sous l’ovation du stade Santiago-Bernabeu. L’attaquant français s’épanouit comme jamais sous la férule de Carlo Ancelotti qui a transformé le jeu madrilène depuis quelques mois.

A bientôt 27 ans, Karim Benzema entre dans les meilleures années de sa carrière. Parfois décrié pour une certaine nonchalance affichée sur le terrain il y a encore quelques années, lorsqu’il évoluait aux ordres de Jose Mourinho, l’avant-centre des Bleus parvient à enchaîner les grandes performances avec les Merengue.

Déterminant et décisif

Au sein d’un collectif parfaitement au point, Karim Benzema se distingue comme un rouage essentiel du secteur offensif le plus craint d’Europe en ce moment. Aux côtés des stars Ronaldo et Bale comme des autres éléments indispensables à la bonne marche de la Maison Blanche –notamment les milieux Modric, Kroos, Isco et James Rodrigez-, l’international tricolore s’éclate et ça se voit.

Il participe à l’élaboration du jeu, effectue les efforts de repli défensif et multiplie les appels, les réels et les fausses pistes. Il distille également des caviars aux autres attaquants et marque des buts décisifs comme celui de samedi face au Barça, qui a tué la rencontre juste après l’heure de jeu.

Des stats qui parlent

Sur sa lancée de la saison dernière, la première d’Ancelotti dans la capitale espagnole (17 buts en 35 matches de Liga et 5 en 10 matches de Ligue des champions), Benzema continue à régaler avec déjà 4 buts en 7 matches de championnat et 4 en seulement 3 matches de C1). Presque trop altruiste à certaines reprises dans le passé, le Gone sait maintenant parfaitement doser, concilier plaisir et efficacité, le signe des grands joueurs.

Complément idéal des techniciens que sont Modric, James ou Isco, "Benzebut" (son surnom depuis Lyon) met sur orbite Cristiano Ronaldo ou Gareth Bale dès qu’il le peut, sans se soucier de son total de buts, privilégiant toujours le collectif. Le Ballon d’Or portugais ne cesse de louer les qualités du Français. "C’est l’un des meilleurs attaquants du championnat et l’un des meilleurs du monde", a confié CR7 au début du mois après le doublé inscrit par l’ancien joueur de l’OL contre l’Athletic Bilbao, et les nombreux services offerts.

Encensé par Ronaldo et Ancelotti

L’ancien coach du PSG l’apprécie également beaucoup son numéro 9, notamment pour ses capacités à faire briller les autres. "Au regard des caractéristiques de Ronaldo et Bale, il n'y a pas meilleur que Karim pour les compléter", a assuré l'entraîneur du Real. "C'est difficile de remplacer Karim au regard du jeu qu'il produit ici. On peut trouver un avant-centre plus efficace que lui, mais il n'aidera pas l'équipe comme Karim l'aide. Il a une qualité dos au but que les autres n'ont pas. Il est unique. Je pense que Karim pourrait même être milieu de terrain offensif, numéro 10".

"Il est sur un nuage", a complété Carlo Ancelotti à propos de la prestation de son attaquant samedi soir. Un Clasico qui l’a consacré homme du match. Le temps des sifflets est bel et bien révolu pour le pistolero bleu. Comme Zinedine Zidane avant lui, Karim Benzema a été adopté par les Madridistes. La belle aventure ne fait que commencer.

Grégory Jouin @GregoryJouin