Lionel Messi (FC Barcelone-Valence)
Lionel Messi a inscrit son 500e but en carrière face à Valence | LLUIS GENE / AFP

Barcelone-Valence: malgré le 500e but de Messi, le Barca laisse l'Atletico et le Real revenir

Publié le , modifié le

Semaine catastrophique pour Barcelone. Eliminés de la Ligue des Champions, les Catalans voient désormais un titre qui leur était promis en Liga leur échapper. Battu par Valence à domicile (1-2), le Barca voit revenir l'Atletico à sa hauteur et le Real à un petit point.

La machine FC Barcelone n’a pas échappé à la grippe. Encore imbattable il y a quelques semaines, l’équipe catalane connaît un trou noir depuis un mois. Éliminé de la Ligue des Champions par l’Atletico Madrid et mal en point en Liga, le Barca voit son adversaire de la semaine revenir à égalité et le rival du Real à un petit point suite à la défaite des Blaugranas sur leur pelouse devant une équipe de Valence pourtant en grande difficulté cette saison. Non, le 500e but de la carrière de Messi n’a pas suffi.

Diego Alves frustre la "MSN"

En début de partie, la "MSN" est bien décidée à mettre fin à la mauvaise passe du Barca. Suarez (7e), Messi (11e) et Neymar (12e) tentent coup sur coup d’ouvrir la marque, sans succès. Et comme quand la chance ne vous tourne le dos, elle aime bien se jouer de vous jusqu’au bout, Ivan Rakitic marque le premier but de la partie… contre son camp ! Le Croate dévie dans son propre but un centre de Siqueira. Sonnés, les Catalans comptent sur Messi pour les sortir de l’ornière mais ni son coup franc, ni sa tête, arrêtée par un excellent Diego Alves ne font l’affaire. En revanche, Santi Mina profite d’une petite erreur de main de Bravo pour doubler la mise suite à un superbe service de Dani Parejo dans le dos d’une défense apathique.

Un 500e but inutile pour Messi

Jamais dans la carrière de Lionel Messi un but n’aura été aussi attendu. Par ses supporteurs évidemment qui comptent sur lui, par les amateurs de statistiques qui guettaient son 500e but en carrière mais aussi par la Pulga lui-même puisque avant sa reprise du droit à la 63e, l’Argentin était resté muet pendant 515 minutes. Sur le centre de Jordi Alba, Messi n’a pas tremblé (63e). Le voilà à 500 (50 avec l’Argentine et 450 avec Barcelone) et le Barca est relancé. Relancé oui mais toujours touché. Ce dimanche soir au Camp Nou, le cauchemar des joueurs de Luis Enrique a un nom : Diego Alves. Le portier valencian s’interpose devant Ivan Rakitic qui voulait pourtant se rattraper (75e). Parfois, les Catalans n'ont même pas eu besoin du portier adverse pour rater l'égalisation, à l'image de Pique (89e) croisant trop sa frappe qui aurait pu profiter de l'immense raté de Paco Alcacer sur l'action précédente pour la balle de match. Sans succès depuis le 12 mars en Liga, le Barca (76 points) a laissé revenir l'Atletico (76 points) et le Real (75 points) dans la course au titre. La grippe, ça se soigne mais il va falloir faire vite.