Lionel Messi (FC Barcelone)
Lionel Messi (FC Barcelone) | Leon Neal / AFP

Barcelone: un record en guise de cadeau au jeune Messi

Publié le , modifié le

Le FC Barcelone s'est imposé à domicile (3-1) face au Celta Vigo et Vilanova est devenu l'entraîneur ayant signé le meilleur début de Liga dans l'histoire du Barça, avec 28 points en 10 journées, au lendemain de la naissance du premier enfant de Leo Messi, Thiago. Le club catalan a en outre profité de la défaite de l'Atletico Madrid face à Valence (2-0) pour prendre seul les commandes.

A l'occasion de cette 10e journée les Catalans reprennent ainsi seuls la tête de la Liga, avec 3 points d'avance sur l'Atletico -défait 2-0 à Valence- et 11 sur le Real Madrid, qui comptent toutefois un match en moins. Effet de sa récente paternité ou pas, Messi n'a pas signé son meilleur match, péchant une fois n'est pas coutume par individualisme. Après une entame de match maîtrisée, mais tout de même troublée par quelques bons contres du Celta - Valdes était notamment obligé de réaliser une sortie déterminante dans les pieds d'Aspas (19) - les Barcelonais prenaient une première fois l'avantage par Adriano, titularisé contrairement à ses habitudes sur le côté droit (21). La sortie du Brésilien à la 37e, touché à l'adducteur, allait ensuite perturber les Catalans.

Villa en verve

Après cette ouverture du score, le Barça se relâchait un peu trop, le Celta en profitant pour égaliser sur un contre mené de main de maître et conclu par Bermejo, plus rapide que tout le monde sur une frappe relâchée par Valdes (24). Mais les partenaires de Xavi se remettaient aussitôt dans le bon sens grâce à un but de Villa, né d'une superbe combinaison entre ce dernier et Iniesta sur le flanc gauche (26). Quelques minutes plus tard, on pensait que la messe était dite quand Messi profitait d'une passe en retrait manquée d'un défenseur galicien pour filer seul au but, mais l'Argentin s'embrouillait au moment de conclure. Après la pause, le Barça continuait à dominer les débats, mais tardait à se mettre définitivement à l'abri. Finalement, Villa, décidément en verve, mettait sur orbite Jordi Alba d'une talonnade et la recrue de cet été signait le 3-1, sur un hors jeu toutefois évident (61). Un peu plus tôt, Malaga s'était incliné face au Rayo Vallecano (2-1), les Andalous enregistrant ainsi leur première défaite de la saison à domicile toutes compétitions confondues.

AFP