Neymar (FC Barcelone) a ouvert le score face au Real Madrid
Neymar (FC Barcelone) a ouvert le score face au Real Madrid | JAVIER SORIANO - AFP

Barcelone-Real Madrid: 2-1

Publié le , modifié le

Dans un match à haute intensité, le FC Barcelone s’est imposé 2-1 grâce à une réalisation de Neymar et une autre de Sanchez contre un but de Jese dans les arrêts de jeu. Le Real Madrid a poussé mais la victoire catalane est logique. Au classement, six points séparent désormais les deux équipes.

On le sentait, le Real Madrid n’était pas au meilleur de sa forme. Le Clasico ne pardonne pas et a confirmé ce sentiment. Malgré quelques belles occasions, les Madrilènes n’ont pas semblé en mesure de prendre l’avantage sur une équipe barcelonaise pleine de maîtrise. Neymar et Sanchez sont les buteurs du soir, Lionel Messi est resté muet mais l’important est ailleurs pour Tata Martino et ses joueurs. Ce soir, ils ont pris un avantage à la fois comptable et psychologique sur les joueurs de Madrid. "Tata" Martino a remporté le duel de "rookies" face à son homologue Carlo Ancelotti.

Neymar adopté​

Thierry Henry, Zlatan Ibrahimovic, Samuel Eto’o. La liste, non exhaustive, des buteurs pour leur premier Clasico sous les couleurs blaugranas compte un nouveau membre : Neymar. Le Brésilien rejoint ces grands noms qui l’ont précédés grâce à sa réalisation à la 19e minute de la rencontre. Bien servi par Iniesta sur la droite, Neymar a intelligemment  glisser le ballon entre les jambes de Carvajal. Ce but de l’ancien de Santos est venu couronner une domination catalane en début de rencontre. En face le Real, avec Sergio Ramos au milieu de terrain, est apparu timoré pour la première de Carlo Ancelotti sur le banc d’un Barça-Real. En face son homologue, Tata Martino, néophyte lui aussi, a convaincu Messi de rester sur le côté droit en début de rencontre pour tempérer les velléités offensives de Marcelo. L’Argentin est tout proche de faire le break deux minutes après l’ouverture du score mais bien lancé sur la droite, il ouvre trop son pied face à Diego Lopez.

Dans les rangs madrilènes, on se perd en contestation et on ne trouve pas le fil de son jeu. Il faut attendre la toute fin de la première période pour voir Khedira être à deux doigts d’égaliser mais Victor Valdes réalise un arrêt de grande classe. L’arbitre de la rencontre renvoie les 22 acteurs aux vestiaires après 45 premières minutes bonnes mais sans éclat.

Le bijou d’Alexis Sanchez

La reprise lance enfin les réelles hostilités. Le ballon va d’un but à l’autre mais Neymar d’abord (54e) puis Cristiano Ronaldo (57e) trouvent le gardien sur leur reprise du pied gauche. Le Portugais se démène sur le front de l’attaque. A ses côtés, Gareth Bale est une nouvelle fois fantomatique. Il est remplacé par Karim Benzema qui se met en évidence quelques minutes après son entrée en jeu. Sa frappe des 25 mètres est splendide et semble tromper Valdes mais elle s’écrase sur la barre. Une minute plus tôt, Cristiano Ronaldo aurait du bénéficier d’un penalty mais Monsieur l’arbitre ne siffle pas sur cette charge de Mascherano sur CR7. Le Real a laissé passer sa chance et va le payer au prix fort.

Sur un contre, Alexis Sanchez, à la lutte avec un Varane très bon dans ce match, choisit d’éviter le duel et de tenter un lob subtil sur Diego Lopez. Inspiration géniale, le portier du Real, étrangement avancé, a beau se détendre, il ne peut rien et le Barça prend deux buts d’avance. Le match est plié. Neymar sort sous une ovation fabuleuse avant que Daniel Alves n’humilie Cristiano Ronaldo sur son aile droite avec un petit pont d'école. Malheureusement pour lui et pour le spectacle, il butte sur Diego Lopez. Malgré la réduction du score du jeune Jese dans les arrêts de jeu pour le Real Madrid sur un contre mené par Ronaldo, aucune inquiétude pour le Barça qui peut célébrer cette victoire sur le rival historique. Leaders, les Catalans repoussent, déjà, le Real Madrid à six points.

Vidéo: le résumé de Barça - Real

Voir la video