Lionel Messi (Barcelone)
Lionel Messi (Barcelone) dans ses oeuvres | PIERRE-PHILIPPE MARCOU / AFP

Barcelone étrille le Rayo Vallecano

Publié le , modifié le

Grace aux 300e et 301e de Lionel Messi en carrière, le FC Barcelone est allé battre le Rayo Vallecano (5-0), lors de la 9e journée de Liga. Lionel Messi porte son total en carrière à 301 buts et conforte sa place de meilleur buteur du championnat. Toujours invaincu, le Barça conforte sa place de leader avec trois points de marge sur l'Atletico Madrid qui reçoit la lanterne rouge Osasuna, dimanche.

Barcelone continue de mettre la pression sur l'Atletico Madrid. Les Catalans ont profité de leur match avancé sur la pelouse du Rayo Vallecano, samedi, pour prendre le large en tête de la Liga et soigner leur goal average (5-0). Une fois encore, Lionel Messi a été le grand artisan du succès blaugrana en inscrivant un doublé pour porter son total en carrière à 301 buts (70 avec Barcelone, 31 en sélection argentine) et conforter sa place de meilleur buteur (13 buts en 9 matches).

Tout n'avait pourtant pas été aisé en début de rencontre pour les hommes de Tito Villanueva. Vingt minutes durant, le Rayo a tenu la dragée haute au leader de la Liga grâce à un pressing impeccable. Le temps que David Villa trouve ses marques et remercie son entraîneur de l'avoir titularisé à la place d'Alexis Sanchez. Bien servi par Fabregas, il ouvrait la marque (0-1, 20e). D'une courte tête devant à la pause, le Barça a pu compter sur le show Messi. A peine revenu des vestiaires, l'Argentin doublait la marque du gauche (0-2, 48e), provoquant à sa suite la furia barcelonaise. Dans la dernière ligne droite, Xavi (0-3, 79e) et Fabregas (0-4, 80e) alourdissaient eux aussi le score avant que Messi ne se charge de conclure (0-5, 89e).

Le Rayo n'a pourtant pas démérité, mais s'est heurté par deux fois à Valdés (Javi Fuego 49e, 71e). Grâce au tandem défensif Adriano-Busquets, les Barcelonais terminent la rencontre sans encaisser de but pour la première fois en quatre rencontres, toutes compétitions confondues.

Dimanche, l'Atletico qui reçoit Osasuna, tentera de revenir sur le Barça tandis que le Real Madrid souhaitera lui se resituer à 8 points des Catalans grâce à une victoire à Majorque.