Messi Griezmann Barça atletico
Antoine Griezmann (Atletico Madrid) et Lionel Messi (Barcelone) se retrouvent ce soir au Camp Nou en Liga. | JOSEP LAGO / AFP

Barcelone - Atlético Madrid, l'autre Clasico

Publié le , modifié le

Bien sûr, il y a les Barça - Real Madrid qui dépassent largement les autres chocs en Liga. Mais dans un galaxie pas si lointaine, les duels contre l'Atlético Madrid ont pris de la valeur. Celui de ce soir au Camp Nou aura même un goût de revanche pour les Catalans, éliminés par les Colchoneros en quarts de finale de la Ligue des champions la saison dernière. Médiatiquement et sportivement, tout le monde attend des étincelles entre le "MSN" barcelonais (Messi-Suarez-Neymar) et les "GG" de l'Atleti (Griezmann-Gameiro).

A l'heure où il est beaucoup question du renouveau du Ballon d'Or de France Football et la sérieuse candidature d'Antoine Griezmann, l'attaquant français retrouvera ce soir l'un de ses principaux concurrents : Lionel Messi. Quintuple vainqueur de la prestigieuse récompense, l'Argentin guidera une fois de plus le Barça dans ce 2e clasico de la Liga. Entouré de ses habituels lieutenants Luis Suarez et Neymar, Messi devra toutefois partager l'affiche avec Griezmann. Les Barcelonais n'ont pas oublié le doublé du Français qui les a poussé hors de la C1 au printemps dernier. Même si les Colchoneros avaient échoué en finale face au Real Madrid, "Grizou" avait gagné ses galons de nouvelle star. C'est d'ailleurs tout sauf un hasard puisqu'il a déjà 30 buts au compteur en 2016 (40 pour Suarez et 38 pour Messi). Co-meilleur buteur de la nouvelle saison de Liga avec 4 buts, soit autant que Lionel Messi ou Luis Suarez, le Français espère sans doute récidiver mercredi à Barcelone .

MSN vs GG

"La saison dernière il a réussi une année énorme et cette année il a redémarré très fort également", s'est réjoui mardi son entraîneur Diego Simeone qui devrait l'associer à son compatriote Kevin Gameiro à la pointe de l'attaque. Transfuge de Séville, Gameiro semble de plus en plus à l'aise avec sa nouvelle équipe et sa complicité avec Griezmann devient évidente. Il a participé  à la fête samedi dernier contre Gijon (5-0) en inscrivant un but. Côté festival de buts, le Barça a des arguments très solides. La victoire 5-1 à Leganes a permis au trio "MSN" de se reformer avec efficacité en Liga. Le trio a vite repris ses marques puisque les trois Sud-Américains viennent de marquer dix buts en deux rencontres. Et leur appétit va croissant. "Leur objectif est de décrocher tous les titres collectifs possibles", a prévenu mardi l'entraîneur barcelonais Luis Enrique.

Déjà un gagnant, le Real Madrid

La clé du match sera sans doute la capacité aux défenses à résister. Ce n'est visiblement pas le fort des Catalans qui ont concédé 4 buts en six rencontres et qui ont perdu sur blessure mardi le défenseur français Samuel Umtiti, touché au genou gauche à l'entraînement. Dans ce registre, l'Atléti semble mieux armé (1 but encaissé en 5 matches) avec son duo Diego Godin - José Maria Gimenez. "Godin et Luis Suarez se connaissent à la perfection et sont tous les deux des gagneurs", a reconnu Luis Enrique. "Godin est l'un des meilleurs défenseurs centraux (...), c'est une référence pour son club, mais nous n'allons pas non plus trop l'encenser." Pas de quoi effrayer Luis Suarez qui connaît ses deux compatriotes par coeur. Le Real Madrid, opposé à Villarreal à 20h00, suivra ce match avec intérêt et probablement avec une 5e victoire au compteur cette saison. Un 17e succès consécutif (sur deux saisons) permettrait aux joueurs de Zidane d'établir la plus longue série de tous les temps en Liga.

VIDEO : Griezmann, l'arme anti-Barça

Xavier Richard @littletwitman