Luis Suarez
A l'aller, le Real Madrid avait éteint les Catalans (3-1) : Luis Suarez tentera de se venger ce dimanche | MANUEL BLONDEAU / AOP PRESS / DPPI media

Barça-Real : Les chiffres qui montrent que le Clasico n’est pas un match comme les autres

Publié le , modifié le

Avant le choc tant attendu entre le Barça et le Real Madrid, ce dimanche au Camp Nou (21h00), focus sur les chiffres qui font de ce "Clasico" une rencontre à part.

1 034 millions : Soit, en euros, les chiffres d’affaires cumulés du Barça et du Real la saison passée. Le club de la capitale demeure le club le plus riche du monde (549,5 millions d'euros), tandis que son rival catalan échoue au pied du podium (484,6 millions), derrière le Bayern Munich et Manchester United. Le PSG étant cinquième, la Liga est le seul championnat à pouvoir se targuer de posséder deux des cinq clubs de football les plus fortunés de la planète.

500 millions : Soit le nombre de téléspectateurs qui assisteront ce dimanche au choc le plus attendu de la saison sur le Vieux Continent. Le match sera diffusé dans 140 pays à travers le monde. A titre de comparaison, la dernière finale de la Coupe du monde entre l'Allemagne et l'Argentine avait rassemblé 700 millions de personnes environ.

220 millions : Soit, en millions d'euros, le prix de Lionel Messi d’après un rapport de l’Observatoire du football publié en début d'année. Ou bien, au choix, le prix du trio d’attaque madrilène puisque le Real avait dépensé 94M pour Cristiano Ronaldo, 91M pour Gareth Bale et 35M pour Karim Benzema. En face, Luis Suarez (81M) et Neymar (57M) sont un cran en-dessous. Sur le papier en tout cas, puisque le transfert du Brésilien, au coeur d'une enquête judiciaire pour fraude fiscale présumée, pourrait avoir coûté au moins 83,3M..

900 : Soit, en euros, le prix des places les moins chères encore disponibles, une semaine avant l’événement, sur les sites de revente de billets! La plupart des sésames se sont envolés pour plus de mille euros. D’après Forbes, aux yeux des Américains, le Clasico n’est rien de moins que l’événement sportif le plus populaire se déroulant de l’autre côté de l’Atlantique.

262 : Soit le nombre de Clasicos qui ont déjà été joués dans l’Histoire (celui de ce dimanche sera le 263e). C’est plus que le duel entre le Benfica Lisbonne et le FC Porto (230), les derbys entre l’AC Milan et l’Inter Milan (213), ou entre le Real et Atlético Madrid (156)... et beaucoup plus que le ‘Classique’ hexagonale entre le PSG et l’OM (85). En revanche, on reste bien loin du mythique affrontement entre les deux clubs de Glasgow, le Celtic et les Rangers (549 confrontations !)

155 : Soit le nombre de buts marqués par les deux équipes cette saison en Championnat. C’est plus que le nombre de buts inscrits par les sept dernières équipes du classement de Liga (Eibar, Elche, Almeria, La Corogne, Levante, Grenade, Cordoue qui ne totalisent ‘que’ 153 réalisations).

62 : Soit le nombre de buts marqués par Cristiano Ronaldo et Lionel Messi cette saison en Championnat. C’est bien plus que le nombre de buts encaissés par les deux formations (40) depuis la reprise en Liga ! Toutes compétitions confondues, les deux serials buteurs en sont à 88 réalisations cette saison.

26 : Soit le nombre d’années écoulées depuis qu’un Clasico s’est achevé sur un score nul et vierge (0-0). En moyenne, 3,19 buts sont marqués lors des confrontations entre les deux clubs. Encore plus impressionnant : lors des 16 dernières confrontations, toutes compétitions confondues, le Real ET le Barça ont chacun marqué au moins un but !

21 : Soit le nombre de buts marqués par Lionel Messi face au Real Madrid depuis le début de sa carrière. La Pulga est le meilleur buteur de l’histoire des Clasico, devant Alfredo Di Stefano (18) et Raul (15). Cristiano Ronaldo, dont le compteur est à 14, a l’occasion monter sur le podium.

1 : Soit l’écart, en points, qui sépare le FC Barcelone (65) du Real Madrid (64) au sommet de la Liga ce dimanche. Autant dire que le duel le plus attendu de l’année est aussi celui qui pourrait décider du titre en Espagne.

Gaétan Scherrer @GaetanScherrer