Avec Mendy et Benzema, le Real se taille la part du Lyon

Publié le , modifié le

Auteur·e : Julien Lamotte
Ferland Mendy Real Madrid
La joie de Ferland Mendy (Real Madrid) | JORGE GUERRERO / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Grâce, notamment, à deux buts des anciens Lyonnais Ferland Mendy et Karim Benzema, le Real Madrid a fait un pas supplémentaire vers le titre en s'imposant sur le terrain de Grenade (1-2) lors de la 36e journée de la Liga. A deux journées de la fin du championnat, l'équipe de Zinédine Zidane, qui a repris 4 points d'avance sur le Barça, est plus que jamais en position de force.

Selon le résultat des huitièmes de finale de la Ligue des champions, le Real pourrait bien se dresser sur la route de Lyon en quarts. Les Madrilènes en profiteront-ils pour remercier l'OL de leur avoir vendu deux joueurs qui ont peut-être assuré le titre de champion d'Espagne 2020 ? On n'en est pas là, il reste Manchester City et la Juventus à écarter sur la scène européenne, mais le fait est qu'en deux éclairs, Ferland Mendy et Karim Benzema ont désamorcé Grenade, équipe surprise de cette saison en Liga. Et les Merengues ont signé une 9e victoire en autant de matches depuis la reprise du championnat. Dans ces conditions, difficile d'imaginer la Maison Blanche s'effondrer lors des deux dernières journées. Un succès à domicile contre Villarreal, ce jeudi à 21h, et l'affaire sera pliée. 

Partition inachevée mais solistes inspirés

S'il faut chercher le petit point noir sur la copie immaculée du soir, il y a bien cette réduction du score signée Machis à la 50e minute qui empêche les Madrilènes de signer une 6e clean sheet de rang. Hormis ce bémol, et un double sauvetage de Courtois et Ramos à la 85e minute, les hommes de Zidane ont enchanté durant la première demi-heure. Ils ont ensuite récité leurs gammes avant de commettre quelques couacs en fin de partie. Mais, à la baguette, la French connection a donné le la. Chacun dans son style. D'abord, Ferland Mendy a encore prouvé son incroyable pouvoir d'accélération en déposant, sur quelques mètres, son adversaire direct avant de marquer en force du gauche dans un angle fermé (0-1, 10e). Il en a même profité pour devenir le 10e joueur français de l'histoire à marquer sous les couleurs blanches.

S'il ne possède pas encore la palette de Marcelo, le latéral français confirme sortie après sortie toute sa solidité. Karim Benzema, lui, n'a plus rien à prouver depuis longtemps. Mais il continue d'être décisif, encore et encore. Lui aussi a signé un but "made in OL" dans son style caractéristique en fixant, en repiquant vers l'intérieur et surtout en déclenchant une frappe aussi soudaine que précise (0-2, 16e). La marque de fabrique de KB9. Voilà le Tricolore à 19 buts, soient à peine trois de moins que Lionel Messi. L'altruiste Benzema laissera peut-être le titre de pichichi à Barcelone. Celui de la Liga pour le Real, en revanche, lui devra beaucoup.

à voir aussi Liga (36e journée) : revivez la victoire du Real Madrid sur la pelouse de Grenade Liga (36e journée) : revivez la victoire du Real Madrid sur la pelouse de Grenade