Atletico-Real: Le Real cale dans les dernières minutes malgré Benzema

Atletico-Real: Le Real cale dans les dernières minutes malgré Benzema

Publié le , modifié le

Malgré l'ouverture du score de Benzema après seulement neuf minutes de jeu, le Real Madrid a concédé le match nul sur la pelouse du rival de l'Atletico après l'égalisation de Vietto dans les derniers instants (1-1). Le Real manque du même coup l'occasion de reprendre la tête de la Liga à Villareal, défait par Levante un peu plus tôt. Antoine Griezmann a raté un penalty.

Karim Benzema aurait sans doute aimé que son sixième but de la saison en Liga soit décisif dans le derby madrilène, las Luciano Vietto en a décidé autrement en égalisant à moins de dix minutes du terme de la partie privant le Real d'une victoire de prestige et de la tête du classement. C'est en fait Arbeloa qui offre l'égalisation aux Colchoneros en perdant le ballon sur son côté pour que Jackson Martinez ne centre à ras de terre pour Griezmann, décidément malheureux, qui voit sa reprise repoussée par Navas avant que Vietto ne marque dans le but vide. Le dernier contre et la tentative de Cristiano Ronaldo ne donnent rien. Le Real est toujours dans l'ombre du surprenant Villareal au classement.

Benzema lance les hostilités

En caricaturant à peine, on peut résumer le derby madrilène par ses vingt premières minutes et ses dix dernières. Le temps d'un but marqué, d'un penalty manqué et d'une égalisation salvatrice. Les acteurs ? Benzema, Griezmann et Vietto dans l'ordre. L'attaquant du Real était parfaitement placé à la 9e minute pour reprendre de la tête un centre venu de la droite de Carvajal. Sixième but de la saison en six rencontres pour l'international français (80 sélections, 25 buts) qui est le meilleur buteur de la Liga. Antoine Griezmann aurait lui aimé inscrire son quatrième but de la saison mais il a vu son penalty repoussé par un Navas habité. L'Atletico Madrid se casse alors les dents sur la défense solide du Real de Benitez avant que Vietto ne fasse se soulever le Vicente Calderon en profitant d'une talonnade de Griezmann seulement détournée par Navas.

Le Real toujours deuxième

Comme le veut l'adage, ce match nul ne fait les affaires de personne alors que le Real avait l'occasion de s'installer sur le confortable fauteuil de leader de la Liga et que l'Atletico avait une chance de passer devant son adversaire du soir au classement. Après sept journées, la Liga est très serrée, cinq équipes se tenant en trois points.

Christophe Gaudot @ChrisGaudot