Antoine Griezmann et Karim Benzema
Antoine Griezmann et Karim Benzema | AFP

Atletico-Real: Griezmann-Benzema, derby tout Bleu tout flamme

Publié le , modifié le

Feu d'artifice tricolore à Madrid: étincelants ces dernières semaines, l'attaquant français de l'Atletico Antoine Griezmann et son compatriote du Real Karim Benzema vont tenter d'enflammer le derby madrilène dimanche (20h30) pour la 7e journée du Championnat d'Espagne.

"Grizi" et "Benz" ont parfaitement réussi leur début de saison en Espagne,  où ils figurent parmi les meilleurs buteurs toutes compétitions confondues. Derrière l'incontournable Cristiano Ronaldo (10 buts), Benzema compte six  buts en sept matches officiels avec le Real Madrid. Quant à Griezmann, meilleur  marqueur de l'Atletico, il a engrangé cinq buts et trois passes décisives en  huit rencontres. Et pour leurs entraîneurs respectifs, ces deux-là sont incontournables. Ainsi Rafael Benitez a-t-il fixé à Benzema un objectif ambitieux de 20 à 25  buts marqués cette saison. "Karim est sur la bonne voie", a commenté le  technicien merengue, qui apprécie la complémentarité qu'affiche Ronaldo avec  Benzema, "un N.9 différent". Même confiance pour Diego Simeone à l'égard de Griezmann, devenu cette  saison sa principale référence offensive après avoir terminé meilleur buteur du  club en 2014-2015 (22 buts en Liga). "Antoine est dans une très bonne période,  il a énormément progressé depuis son arrivée" à l'été 2014, a jugé le  technicien argentin, évoquant "un joueur très important".

Ils brûlent de se retrouver

Régulièrement associés en équipe de France, "Benz" et "Grizi" s'apprécient  et le montrent volontiers. Outre leur belle complicité technique sur le terrain, les deux joueurs sont  proches par l'âge (27 ans pour Benzema, 24 pour Griezmann) et sont originaires  de la grande région lyonnaise (Bron pour l'un, Mâcon pour l'autre). Et quand Karim participe au rassemblement des Bleus début septembre, il  publie sur Twitter une photo où il discute avec "(son) ami Antoine". Ou bien  une vidéo où les deux larrons, accompagnés du défenseur merengue Raphaël  Varane, écoutent une chanson du rappeur Booba. De son côté, Griezmann ne cache pas son admiration pour son aîné. "Il est  souvent remis en question au Real (...). Mais pour moi, c'est un grand  attaquant et il a démontré qu'il avait le niveau, voire plus", a expliqué  "Grizi" le mois dernier au micro de la radio espagnole Onda Cero.

Ils peuvent rendre le derby explosif

Au fil des huit derbies toutes compétitions confondues qui ont jalonné la  saison 2014-2015, l'Atletico s'est vengé du Real, qui l'avait dominé en finale  de la Ligue des champions en mai 2014 (4-1 a.p.): quatre victoires, trois nuls  et seulement une défaite. Mais ni Benzema ni Griezmann n'ont réussi à marquer de leur empreinte ces  matches électriques. En 20 participations au derby depuis son arrivée à Madrid en 2009, "Benz"  n'a inscrit que deux petits buts. Quant à Griezmann, il n'a marqué qu'une fois  lors des huit derbies de la saison écoulée, même si c'était un but lors de la  mémorable victoire de l'Atletico 4-0 en février en Liga. Ce jour-là, dans un Calderon en fusion, Griezmann avait réussi à doubler  Varane pour inscrire de près le troisième but de l'"Atleti". Dimanche, le  défenseur devrait avoir l'occasion de se rattraper, avec l'ambition de jouer  les arbitres entre ses flamboyants compatriotes.

AFP