Cristiano Ronaldo a sauvé le Real Madrid
Cristiano Ronaldo a sauvé le Real Madrid | GERARD JULIEN - AFP

Atletico-Real: 2-2

Publié le , modifié le

Après un match d'une qualité excpetionnelle, l'Atletico et le Real se sont quittés sur un score nul de 2-2. Cristiano Ronaldo a sauvé son camp dans les dernières minutes et permet aux Merengues de conserver trois points d'avance sur les Colchoneros.

Et à la fin c'est Cristiano Ronaldo qui marque... Ballon d'or 2013, "CR7" est parti sur les mêmes bases en 2014. Bien que moins en vue qu'à son habitude dans le derby madrilène, le Portugais a tout tenté pour permettre à Ancelotti et ses joueurs de ne pas laisser l'Atletico revenir à hauteur au classement. Mission accomplie donc après très beau derby entre deux équipes madrilènes qui se disputeront le titre en Liga jusqu'à la fin de la saison.

La première mi-temps part sur les chapeaux de roue avec l’ouverture du score par Karim Benzema. L’attaquant français confirme son excellente année 2014 avec son 15e but de la saison en Liga. Servi parfaitement par Di Maria, l’ancien Lyonnais profite d’un mauvais alignement de la défense de l’Atletico pour mettre le Real sur les bons rails. Un Real Madrid qui accentue sa pression sur son rival. Malgré tout, les Colchoneros se procurent des situations intéressantes à l’image de cette faute évidente de Sergio Ramos dans la surface sur  Diego Costa sur laquelle Monsieur Delgado ne siffle pas. Cette petite chaleur n’inquiète pas les joueurs de Carlo Ancelotti qui se procurent deux occasions coup sur coup. D’abord sur une reprise de Benzema puis sur une talonnade de Cristiano Ronaldo dans les six mètres. Sur les deux occasions, Thibault Courtois s’interpose parfaitement.

Un match tendu

Le Real a laissé passer sa chance de creuser l’écart. Et comme d’habitude dans ces cas-là, l’adversaire en profite pour reprendre du poil de la bête. Malmenée, l’équipe de l’Atletico va sortir la tête de l’eau grâce à Koke. Diego Lopez ne peut rien sur son tir croisé. Les deux équipes sont désormais à égalité. A égalité elles le sont aussi dans l’intensité et dans les coups distribués. Le derby madrilène donne lieu à un échange de mauvais gestes assez rare. Mais ce combat de tranchée permet aussi au match de gagner en intensité. Si, le jeu est un peu en dessous de ce qu’on pouvait attendre, l’intensité elle est bel et bien présente entre deux des trois équipes qui peuvent encore espérer décrocher le titre en Liga cette saison.

Boosté par son égalisation peu avant la demi-heure de jeu, l’Atletico poursuit sur sa lancée. Diego Costa se ballade dans la défense du Real et il faut une sortie parfaite de Diego Lopez pour l’empêcher de doubler la mise. Le portier du Real ne fait que retarder l’échéance. Dans les arrêts de jeu, il ne peut rien sur la frappe aussi lointaine qu’exceptionnelle de Gabi. Flottant, son tir trompe un Diego Lopez masqué et laisse le Real grogui juste avant le retour aux vestiaires.

CR7 sauve son camp

Le début de la deuxième période se résume en un duel Diego Costa-Diego Lopez. D’abord sur un coup-franc à l’entrée de la surface sur lequel le gardien du Real Madrid ne se fait pas piéger par la frappe à ras de terre de l’attaquant de l’Atletico puis sur un duel perdu une nouvelle fois par Diego Costa qui croise trop sa frappe. On se dit alors que le scénario de la première période d’inverse et que les « Merengues » pourront revenir au score en profitant de ces ratés adverses. Que nenni. L’Atletico est trop installé dans son match pour le laisser filer. A un quart d’heure de la fin, Cristiano Ronaldo fait bien trembler Vincente Calderon de la tête mais il ne cadre pas sa tête. Le Real voit peu à peu le match lui échapper mais une nouvelle fois CR7 va le sortir de l’ornière. Suite à une action un peu bizarre sur la droite, Coentrao profite d’un contre favorable pour centrer en taclant. Gareth Bale manque son contrôle et laisse le ballon au Portugais qui croise sa demi-volée. Courtois ne peut rien faire et le Real respire encore.

La fin de match est irrespirable. Diego Costa et Cristiano Ronaldo ont la balle du 3-2 pour leur équipe mais aucun des deux ne parvient à faire trembler les filets. Le score ne bougera plus et les deux équipes se quittent sur le score de 2-2. Un résultat qui arrange tout le monde et personne à la fois. Le Real conserve ses trois points d'avance mais pourrait voir le Barça revenir. L'Atletico reste à portée de fusil de la tête mais manque une belle occasion de revenir à hauteur.

Christophe Gaudot @ChrisGaudot