Vinicius Real Madrid
Vinicius Junior décisif avec le Real, le 1er mars 2020. | OSCAR DEL POZO / AFP

Après Mbappé et Haaland, Vinicius finit par faire parler de lui

Publié le , modifié le

Décevant depuis le début de la saison, Vinicius Junior a marqué les esprits dimanche soir lors du Clasico en battant un record de 2009. Premier buteur du match, le jeune attaquant brésilien a permis au Real Madrid de reprendre la tête de la Liga aux dépens du FC Barcelone (2-0). Une délivrance pour celui qui n’avait plus marqué en championnat depuis le 25 septembre. Peut-être le déclic pour l’un des cracks annoncés de la planète football.

19 ans et 233 jours. En ouvrant le score contre Barcelone dimanche soir, Vinicius Junior a battu un prestigieux record. Celui du plus jeune buteur de l’histoire du Clasico, jusque-là détenu par un certain Lionel Messi (l’Argentin avait inscrit un triplé pour sa première face au Real à 19 et 259 jours).

Sa précocité phénoménale lui avait valu d’être recruté par le club madrilène à seulement 16 ans pour un montant record de près de 45 millions d’euros. De quoi mettre une certaine pression à l’ancien de Flamengo. Et depuis son arrivée en 2018, le Brésilien tarde à s’imposer sur le front de l’attaque madrilène.

"Vini est dans de bonnes conditions pour progresser", a estimé Zinédine Zidane après la rencontre, soucieux de préserver sa pépite. "Ce qu'il se dit à l'extérieur, tu ne peux pas le contrôler, il le sait, même si des fois les critiques sont compliquées à avaler. Il faut apprendre à vivre avec." Lors de cette période difficile, Vinicius n’a pas lâché et su saisir sa chance pour retrouver une place de titulaire, signé qu'il a la trempe d'un grand joueur.

Encore loin de Mbappé et Haland

Depuis le début de la saison, l’attaquant merengue manque de constance. Il n'avait plus marqué en championnat depuis le 25 septembre. Une irrégularité qui l’empêche de truster régulièrement une place de titulaire. Depuis le début de la saison le natif de São Gonçalo a été titularisé à 11 reprises, inscrivant là son 4e but toutes compétitions confondues (son 2e en Liga). Son statut, l'attaquant devra le gagner sur le terrain s’il veut un jour se faire une place dans la Maison Blanche. Mais avec un but inscrit toutes les 318 minutes, il regarde encore de loin Haaland et Mbappé qui marquent respectivement toutes les 51 et 88 minutes. Il doit encore grandir...

à voir aussi Liga : Le Real redevient souverain Liga : Le Real redevient souverain
Matisse Bourdelle