Eric Abidal (Barcelone)
Eric Abidal (Barcelone) | QUIQUE GARCIA / AFP

Abidal est de retour !

Publié le , modifié le

Dans le groupe barcelonais à Paris, Eric Abidal avait suivi le quart aller de Ligue des champions des tribunes. Face à Majorque, il est passé du banc de touche au terrain, mettant fin à près d'un an d'indisponibilité suite à une greffe de foie pratiquée pour soigner un cancer. L'International français a remplacé Gerard Piqué à la 70e minute. Le Camp Nou était debout pour saluer dans un tonnerre d'applaudissements le retour de son héros.

Son dernier match officiel remontait au 26 février 2012 à l'occasion de la rencontre amicale entre la France et l'Allemagne. Transplanté le 10 avril 2012 à l'hôpital Clinic de Barcelone, Abidal avait toujours manifesté son envie de rejouer au plus haut niveau avec le club catalan. Il s'entraînait avec ses partenaires depuis décembre. A 33 ans, le voilà de retour ! Il s'agit en fait du deuxième come-back dans la carrière du Français, qui  était déjà revenu une première fois en 2011 après une première opération du  foie. Il avait toutefois rechuté quelques mois plus tard. Son retour a d'autant plus d'écho au Barça qu'il concorde avec celui de  l'entraîneur catalan Tito Vilanova, qui a lui retrouvé samedi le banc du Camp  Nou, après avoir été traité pendant deux mois à New York d'une rechute d'un  cancer d'une glande salivaire.

Futur ambassadeur

Avec les absences de Puyol et Mascherano, le retour d'Abi est aussi une bonne nouvelle pour l'équipe même s'il semble un peu juste pour prétendre à une place de titulaire mercredi contre le PSG. L'heure de la retraite n'a pas encore sonné mais Abidal sait déjà à quel point le Barça est attaché à lui. Il y a quelques jours, le vice-président Carkles Vilarrubi avait indiqué vouloir faire du défenseur central un ambassadeur du club. "Abidal  va devenir un symbole d'une série de valeurs implicites dans la  façon d'être, et de faire, du Barça", a déclaré Vilarrubi à la station de radio privée catalane RAC1. "Abidal serait important comme figure des relations officielles à l'étranger." En attendant, il devrait ajouter une nouvelle ligne à son palmarès en cas de titre dans le championnat espagnol. Ce jour approche car le Barça a étrillé Majorque 5-0 lors de la 30e journée. Quand à la C1, pourquoi ne pas soulever un nouveau trophée comme à Wembley en 2011 ? Wembley, ce sera le stade de la finale 2013...

Xavier Richard @littletwitman