David Villa - Barcelone 2010
David Villa | AFP - RAFA RIVAS

22 v'là le Barça !

Publié le , modifié le

Plus rien n'arrête le FC Barcelone. Les Blaugrana ont cette fois dominé l'Espanyol dans un derby remporté une nouvelle fois de manière confortable (5-1). Le Barça qui n'a plus perdu un match depuis 22 rencontres (toutes compétitions confondues) reste plus que jamais en tête de la Liga. Dans les autres rencontres de cette 16e journée, Villareal a battu Majorque 3-1, alors que l'Athletic Bilbao a eu raison de Levante (2-1).

Après le 5-0 infligé au Real Madrid dans le Clasico, le 5-0 contre la Real Sociedad, les hommes de "Pep" Guardiola ont atomisé leurs voisins de l'Espanyol 5-1. Depuis le 3 octobre et un match nul à domicile contre Majorque (1-1) lors de la 6e journée, les Blaugrana surfent sur la vague du succès. Cette fois, les champions en titre ont bel et bien encaissé un but Osvaldo à la 63e), le premier depuis cinq matches, mais en ont planté cinq... Pedro Rodriguez a montré le chemin dès la 19e minute, puis Hernandez l'a imité à la demi-heure de jeu. En deuxième période, Rodriguez y est allé de son petit doublé (61e, 3-0), ce qui a réveillé Villa en fin de rencontre (76e et 85e, 5-1). Cette rencontre était plutôt musclée avec cinq cartons jaunes côté Espanyol, et trois pour le Barça.

Le leader a tout simplement pris 24 points en 24 possibles à l'extérieur, et surtout signé dix victoires en 10 rencontres, pour 41 buts marqués et seulement quatre buts encaissés... L'Espanyol qui pouvait avant cette rencontre se targuer de présenter le deuxième meilleur bilan d'Espagne à domicile, a toujours eu du mal à s'en sortir face à son redoutable voisin. Et face à l'artillerie lourde du Barça, la quatrième meilleure défense de Liga a totalement cédé. Avec désormais cinq longueurs d'avance, le FC Barcelone met plus que jamais la pression sur son éternel rival, le Real Madrid qui reçoit le FC Séville ce dimanche dans la soirée.

Romain Bonte