Raphaël Varane - EDF
Raphaël Varane, le joueur du Real Madrid, en équipe de France | AFP - BERTRAND GUAY

Varane et Pogba arrivent, Payet et Rémy de retour chez les Bleus

Publié le , modifié le

Didier Deschamps a annoncé sa liste de 24 joueurs retenus pour les matches contre la Géorgie (22 mars) et l'Espagne (26 mars) comptant pour les éliminatoires du Mondial 2014. Entre la confirmation de la présence de Raphaël Varane (Real Madrid), le sélectionneur a également rappelé Dimitri Payet et Loïc Rémy, tous deux convaincants avec leur club. Deschamps a aussi tranché et appelé pour la première le jeune milieu de terrain de la Juventus, Paul Pogba.

Didier Deschamps a donc fait le choix de la jeunesse. Autant dictés par les méformes des uns que par la fameuse "forme du moment" des autres, chère à chaque sélectionneur, Deschamps a fait subir une petite cure de jouvence aux Bleus par rapport à sa dernière liste pour la rencontre amicale contre l'Allemagne en février dernier. En appelant Raphaël Varane et Paul Pogba, il a été attentif aux prestations de ses deux jeunes joueurs (19 ans chacun). "Son temps de jeu lui faisait défaut pendant la première partie de la saison. Là, depuis janvier, il joue beaucoup plus. Et pas contre n'importe qui. Il vient d'enchaîner deux matchs contre le Barca et Manchester United)", avait déclaré Deschamps à propos de Raphaël Varane il y a quelques temps. Des paroles qu'il a réitérées devant les journalistes présents dans le magasin de l'équipementier des Bleus pour valider une présence qui n'a surpris personne.

Le rendez-vous manqué contre l'Allemagne en raison d'une blessure aux ischio-jambiers est désormais oublié. Si voir le nom du défenseur du Real Madrid n'a pas surpris, entendre celui de Paul Pogba a eu son petit effet. Le milieu de terrain, qui aura 20 ans vendredi, était présélectionné. Le technicien tricolore avait annoncé faire son choix au dernier moment, il a donc sauté le pas. "Je le suis depuis un petit moment. C'est un joueur d'avenir, et l'avenir se concrétise aujourd'hui. J'ai envie de le voir avec nous, dans la vie de groupe et les séances d'entraînement. Il a une très bonne frappe de balle, et c'est toujours intéressant d'avoir un joueur ayant une telle efficacité offensive", a-t-il argumenté.

Payet et Rémy de retour

Seul joueur en Europe a cumulé au moins 10 buts et 10 passes décisives cette saison, Dimitri Payet fait son retour en Bleu. Le Lillois profite autant de la grave blessure (ligament croisé) de Romain Alessandrini que de ses dernières prestations pour retrouver le groupe Bleu, plus de trois ans après la dernière de ses 3 sélections contre l'Angleterre. C'était en novembre 2010 et Laurent Blanc était encore sur le banc de l'équipe de France.Sur ces derniers mois, il a convaincu l'actuel sélectionneur. "Dimitri, il faisait parti du groupe, il est déjà venu, sa qualité technique, sa capacité à être décisif, c'était déjà là. Son agressivité, dans le bon sens du terme, c'est nouveau, ça me plait. Je suis attentif aux attitudes, quand il se fait bouger, il répond présent. Il a développé son esprit de compétiteur", a précisé Deschamps.

Le sélectionneur a également rappelé une vieille connaissance, Loïc Rémy, qu'il a entraîné à l'OM. L'attaquant qui a signé à QPR durant l'hiver n'avait plus goûté à une sélection avec les Bleus depuis novembre 2011 et un match nul contre la Belgique (0-0). "C'est un retour lié aussi au fait qu'il redevient un joueur actif avec du temps de jeu", assuré "la Dech". "Il a eu pas mal de pépins physiques, il a retrouvé du temps de jeu et a eu la réussite de marquer sur ses derniers matches. Il a des qualités un peu différentes des autres joueurs offensifs", a-t-il complété.

Des soucis devant?

Entre les temps de jeu réduits des uns et les doutes des autres, sans compter les blessures, l'attaque tricolore a soulevé plusieurs questions. L'état de forme de Karim Benzema? "Tout le monde peut émettre des critiques sur ses performances du moment, Karim y est habitué. Il y a la qualité et le potentiel, je l'ai déjà dit. J'ai confiance en lui, cela ne date pas d'aujourd'hui, je sais ce qu'il est capable de faire. L'équipe de France a besoin d'un Benzema au meilleur de sa forme".

Le temps de jeu de Jérémy Ménez? "Si j'ai des titulaires en puissance dans chaque club c'est mieux, mais Jérémy (Menez) a eu des soucis physiques, et il y a toujours de la concurrence dans les grands clubs". La blessure de Franck Ribéry? "Ca a été très douloureux pour lui le lendemain et le surlendemain. Si tout se passe bien, il devrait reprendre la course en cette fin de semaine. Il faudra suivre ça, mais il ne devrait pas jouer ce weekend". Sauf blessures ce week-end, tout ce petit monde se retrouvera à Clairefontaine lundi dans la matinée.

Vidéo: Deschamps explique les choix de Varane et Pogba

Voir la video

La sélection

Gardiens : Mickaël Landreau (Bastia), Hugo Lloris (Tottenham), Steve Mandanda (Olympique de Marseille)
Défenseurs : Gaël Clichy (Manchester City), Mathieu Debuchy (Newcastle), Patrice Evra (Manchester United), Christophe Jallet (PSG) Laurent Koscielny (Arsenal), Mamadou Sakho (PSG), Raphaël Varane (Real Madrid), Mapou Yanga-Mbiwa (Newcastle)
Milieux : Yohan Cabaye ( Newcastle), Maxime Gonalons (Lyon), Blaise Matuidi (PSG), Dimitri Payet (Lille), Paul Pogba (Juventus Turin) Moussa Sissoko (Newcastle), Mathieu Valbuena (Olympique de Marseille)
Attaquants : Karim Benzema (Real Madrid), Olivier Giroud (Arsenal), Bafetimbi Gomis (Lyon), Jérémy Ménez (PSG),  Loïc Rémy (QPR) Franck Ribéry (Bayern Munich)

Benoit Jourdain @BenJourd1

Equipe de France de football