Tournoi de France : Les Bleues obtiennent le nul à l'orgueil

Publié le , modifié le

Auteur·e : Denis Menetrier
Mbock

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Déjà vainqueures du Tournoi de de France après leurs succès contre le Canada (1-0) et le Brésil (1-0), les Bleues de Corinne Diacre sont parvenues à obtenir le match nul contre les Pays-Bas (3-3) ce mardi à Valenciennes, dans un stade du Hainaut vide. Menées 2-0 puis 3-2, les Françaises ont arraché ce point sur un but dans le temps additionnel de Sarr. Avant cela, les Françaises avaient énormément poussé en réalisant une deuxième période de haut niveau, boostées par la réduction du score de Gauvin en fin de première période.

L'avantage lorsqu'une rencontre se tient à huis clos, comme ce mardi soir à Valenciennes au stade du Hainaut, c'est de pouvoir écouter ce qui se dit sur les bancs de touche. Et lorsque Sherida Spitse a inscrit le but du break sur penalty (33e), Corinne Diacre, la sélectionneuse de l'équipe de France, a tancé ses joueuses, les poussant à réagir "à l'orgueil !". Quatre minutes plus tôt, les Néerlandaises, vice-championnes du monde et championnes d'Europe en titre, avaient ouvert le score grâce à un but de Lynn Wilms (29e) suite à un corner. Deux buts coup sur coup forcément déstabilisants pour des Bleues qui n'avaient plus concédé la moindre réalisation depuis leur élimination en quarts de finale de la Coupe du monde contre les États-Unis (1-2) le 28 juin dernier.

Mais c'était sans compter sur la force de caractère des joueuses de Corinne Diacre. Malmenées durant toute la première demi-heure, Amandine Henry et ses coéquipières ont su réagir juste après le second but des Oranje, en se procurant d'abord une double occasion par Eugénie Le Sommer et Marie-Antoinette Katoto (37e) puis en se montrant dangereuses sur des frappes de Kadidiatou Diani (43e) et de la capitaine en personne (44e). La réduction du score tant attendue est arrivée juste avant la mi-temps par Valérie Gauvin, l'attaquante de Montpellier profitant d'une erreur de Dominique Bloodworth pour inscrire son 15e but avec l'équipe de France.

Un début de deuxième mi-temps tonitruant

Une réalisation qui a fait le plus grand bien aux Bleues, qui ne pouvaient pas compter sur les 17 000 supporters présents au Hainaut samedi dernier pour les pousser à se dépasser ce soir. Au retour des vestiaires, les Françaises ont étouffé les Néerlandaises pour tenter d'égaliser, toujours "à l'orgueil !". Un message bien assimilé par Viviane Asseyi, entrée à la mi-temps et auteure d'une superbe prestation. La milieu des Girondins de Bordeaux s'est ainsi procurée une première occasion (49e), tout comme Grace Geyoro quelques secondes plus tard (49e), avant de provoquer un penalty sur un centre en retrait touché de la main par Spitse. Sans trembler, Griedge Mbock l'a transformé pour remettre les deux équipes à égalité (59e). 

à voir aussi Tournoi de France : Revivez France - Pays-Bas (3-3) Tournoi de France : Revivez France - Pays-Bas (3-3)

Toujours portées par le message fédérateur de leur sélectionneuse, les Françaises n'en sont pas restées là et ont continué à faire vaciller la troisième nation mondiale, auteure de prestations décevantes lors deux premiers matches de ce Tournoi de France. Mais les Bleues, comme souvent dans cette compétition, ont manqué d'inspiration dans le dernier geste et n'ont pas su concrétiser de nouvelles situations. Les joueuses de Diacre sont même passées tout près d'une leçon de réalisme quand la victoire des Néerlandaises s'est profilée après que Lieke Martens a trompé Solène Durand d'une superbe frappe enroulée (73e), la gardienne française encaissant un troisième but pour sa première sélection.

Retour en grâce pour Sarr

Malgré ce coup dur avec ce but des Oranje sur leur seule occasion de la deuxième mi-temps, les Françaises n'ont pas lâché et ont démontré leur envie de terminer cette première édition du Tournoi de France invaincues. À l'image d'Ouleymata Sarr, l'attaquante des Girondins de Bordeaux, qui s'est procurée de belles opportunités après son entrée en jeu (72e, 82e). Kenza Dali, également remplaçante au coup d'envoi, aurait aussi pu ramener les siennes à hauteur (84e). Finalement, l'égalisation est venue de Sarr, qui s'est arrachée dans le temps additionnel sur un bon centre de Marion Torrent (90+3e). De retour en sélection après près de deux ans d'absence, Sarr aura fait bonne figure dans ce Tournoi et permet aux Bleues de terminer la compétition avec 7 points et aucune défaite.

De ce Tournoi, Corinne Diacre pourra donc retenir de bonnes choses, même si sa défense a craqué par trois fois ce soir après avoir été irréprochable lors des deux premières rencontres. La sélectionneuse a pu mesurer la force de caractère de son groupe contre les Pays-Bas ce mardi, en réussissant à impliquer toutes les joueuses appelées pour cette compétition. De bon augure pour la suite, avant d'aborder la suite des qualifications pour l'Euro. Avec l'assurance de pouvoir compter, toujours, sur l'orgueil d'une équipe première vainqueure du Tournoi de France.

Equipe de France de football