Tournoi de France : Gauche caviar et droite décomplexée pour les Bleues

Publié le , modifié le

De notre envoyé·e spécial·e Denis Menetrier
Amel Majri face à une Brésilienne

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Victorieuses du Brésil ce soir au stade du Hainaut à Valenciennes (1-0), les Bleues de Corinne Diacre sont déjà assurées de remporter le Tournoi de France avec deux victoires en deux matches. Ce succès, acquis sur un but de la tête de Valérie Gauvin, les Françaises le doivent surtout à leurs joueuses de côté. Sakina Karchaoui et Amel Majri à gauche ont prouvé que leur duo fonctionne à merveille, tandis que Delphine Cascarino a une nouvelle fois répondu présente en remplacement de Kadidiatou Diani.

Des onzes Bleues titulaires pour le match contre le Canada de mercredi au stade de l'Épopée à Calais (1-0), pour le premier match du Tournoi de France, seules trois étaient à nouveau reconduites au coup d'envoi de la rencontre de ce samedi, au stade du Hainaut de Valenciennes. L'indéboulonnable Wendie Renard d'abord, en défense centrale, et les deux joueuses du côté gauche Amel Majri et Sakina Karchaoui. Parmi les nouveaux visages du jour, celui de Delphine Cascarino, titularisée à la droite de l'attaque.

Si Majri et Karchaoui ont à nouveau prouvé que leur duo fonctionne à merveille, Cascarino a su saisir la main tendue par sa sélectionneuse Corinne Diacre, et a démontré toutes ses qualités techniques et de débordement en animant, quasiment seule, le côté droit de l'attaque française. Le premier quart d'heure de l'ailière de l'Olympique Lyonnais a d'ailleurs été flamboyant. Cascarino, totalement décomplexée et aux jambes de feu, s'est ainsi mise en évidence dès la 7e minute, en trouvant Majri d'un centre, cette dernière voyant sa frappe contrée par une Brésilienne. La Gone s'est montrée dangereuse à peine trois minutes plus tard, cadrant la première frappe de la rencontre du pied gauche (10e), avant d'offrir un nouveau caviar pour Majri, dont la tête est passée à quelques centimètres du poteau gauche de Barbara Barbosa (11e).

Tournoi de France : Gauche caviar et droite décomplexée pour les Bleues
© FRANCOIS LO PRESTI / AFP

Combinaison parfaite entre Karchaoui et Majri sur le but

Passé ce vent de folie français, les Brésiliennes ont su mettre le pied sur le ballon, et les Bleues de Corinne Diacre se sont davantage reposées sur les combinaisons toujours précises et bien senties entre Karchaoui et Majri sur l'aile gauche. Avec le repositionnement, depuis la la Coupe du monde 2019, de la Lyonnaise au poste d'ailier gauche, Karchaoui s'est installée avec brio au poste de latéral. Faisant preuve d'une complicité innée, les deux joueuses partagent un profil similaire, rapide et technique, qui leur permettent d'alterner entre les deux postes de côté. À l'image du repositionnement de Karchaoui au poste d'ailier gauche après la sortie de Majri en deuxième période (81e).

Après plusieurs tentatives infructueuses - un débordement de Majri sur une passe en profondeur de Karchaoui (22e), une frappe de la Lyonnaise à côté des buts (29e) -, l'ouverture du score est venue de ce côté gauche dix minutes après le retour des vestiaires. Après une superbe passe dans l'intervalle et dans la profondeur de Karchaoui pour Majri, cette dernière a déposé un superbe centre pour la tête victorieuse de Valérie Gauvin (55e), pour le 14e but en sélection de cette dernière et la première passe décisive de ce tournoi pour la Lyonnaise.

Les Bleues déjà vainqueures du Tournoi

Après un premier match à Calais où les Bleues avaient grandement insisté sur les ailes pour tenter de faire la différence, Corinne Diacre a, à nouveau, fait confiance à ses joueuses de côté et leur explosivité pour tenter de trouver l'ouverture. Remplacée à la 67e minute par Onema Geyoro, Cascarino s'est montrée plus discrète en deuxième mi-temps après quelques autres percées en première période (31e, 44e) et une passe en profondeur oubliée pour la capitaine du soir Eugénie Le Sommer (29e), muette à Valenciennes. Karchaoui s'est également montrée dangereuse en fin de match, en tentant sa chance plusieurs fois après la sortie de Majri, sa première frappe passant à côté du cadre (80e) et la seconde étant captée par la gardienne brésilienne (84e).

Avec cette deuxième victoire en deux matches, une nouvelle fois sur la plus petite des marges, les Françaises sont assurées de remporter le Tournoi de France, avant même sa dernière rencontre contre les Pays-Bas mardi soir, à nouveau à Valenciennes au stade du Hainaut. Pour ce match, Corinne Diacre devrait à nouveau faire confiance à ses joueuses de côté pour s'occuper de l'animation offensive des Bleues. Et avec Delphine Cascarino, Amel Majri, Sakina Karchaoui ou encore Kadidiatou Diani, très performante également contre le Canada mercredi, la sélectionneuse a l'embarras du choix.

De notre envoyé·e spécial·e Denis Menetrier @DMenetrier

Equipe de France de football