Sakho-Ribéry
Les deux joueurs français, Mamadou Sakho et Franck Ribéry | LE PARISIEN - LEJEUNE

Sakho préfère Ronaldo à Ribéry

Publié le , modifié le

Mamadou Sakho a déclenché une petite polémique en indiquant sa préférence pour le Ballon d'Or. Le choix de l'international français se porterait sur Cristiano Ronaldo s'il pouvait voter plutôt que sur son compatriote Franck Ribéry. Un choix qui a "déçu" le Bavarois.

La communion et la solidarité nées après la qualification contre l'Ukraine a-t-elle déjà volé en éclats? On avait quitté les Bleus tout sourire et sur une Marseillaise entonnée à plein poumons au Stade de France. Les joueurs bras dessus, bras dessous, s'enlaçaient, criaient, riaient. Un groupe était né pensait-on. Mais sur le plateau du Club dimanche dernier, Mamadou Sakho a causé une première fissure dans ce bel édifice. "Moi personnellement, je voterais Ronaldo. Je suis sportif de haut niveau, joueur de football, et les statistiques de Cristiano, elle sont vraiment impressionnantes. Après, mon vote de coeur, il est pour Ribéry". Le joueur du Bayern Munich qui rêve du Ballon d'Or et qui n'a jamais été aussi proche de son graal cette saison n' a pas aimé cette prise de position. "Je n'en veux pas à Mamadou Sakho, mais il m'a déçu. Il m'a déçu par rapport à ce qu'il a pu dire récemment sur moi. Mais bon, c'est comme ça, c'est le foot, il a donné son avis. C'est la vie. Ce n'est pas grave". 

Une trop forte obsession ?

Si pour Didier Deschamps, Ribéry est le favori numéro 1, tout le monde n'est donc pas de cet avis au sein de la Maison Bleue, au grand dam du Munichois qui avait déjà eu un accrochage avec Gérard Houiller après le France-Australie d'octobre dernier (6-0) selon France Football. L'ailier tricolore avait reproché à l'ancien coach de Liverpool de ne le voir qu'un "leader technique (...) mais pas un joueur de classe mondiale qui te fait gagner l'équipe comme Lionel Messi ou Cristiano Ronaldo". Ces épisodes prouvent l'obsession de Ribéry pour cette récompense qu'il désire tant. Sa femme et lui ont même déjà choisi sa place dans leur maison ("au dessus de la cheminée, dans le salon" racontait-il dans l'Equipe). Mais malgré son quadruplé en club (Bundesliga, Ligue des Champions, Coupe d'Allemagne, Supercoupe d'Europe), Ribéry pourrait bien être coiffé au poteau par Cristiano Ronaldo, l'homme de cette fin de saison. Réponse le 13 janvier prochain.