Rod Fanni France 2009
Rod Fanni ici en 2009, lors d'un match amical contre le Nigeria (défaite 1-0 des Bleus). | AFP

Rod Fanni a le Brésil dans un coin de sa tête

Publié le , modifié le

Le défenseur marseillais Rod Fanni, qui avait été appelé fin mars en équipe de France pour remplacer au pied levé Mathieu Debuchy blessé, a déclaré mardi qu'il avait "le Brésil" en tête, à un un plus d'un an de la Coupe du monde (du 12 juin au 13 juillet 2014).

Le Brésil, "forcément, j'y pense, mais je reste lucide", a déclaré mardi en conférence de presse le défenseur aux 5 sélections. "Demain on verra ce qui se passera. C'est déjà bien de jouer en club, mais je garde le Brésil en tête", a ajouté Fanni, actuellement en très grande forme. Au sein d'une équipe marseillaise 2e au classement et d'une défense qui n'a plus encaissé un but depuis quatre matches, Fanni explique que "ça faisait un moment qu'on cherchait cette assise".

Défense retrouvée

S'il ne sait "pas vraiment dire ce qui a changé" pour expliquer cette solidité défensive, l'ancien Rennais avance que le milieu de terrain Romao, arrivé au mercato d'hiver, "récupère beaucoup de ballons et joue très simple. Il s'est vite fondu dans le moule et a du coffre".Pour le défenseur latéral, l'autre explication réside dans la solidité du gardien et capitaine Steve Mandanda. "Il a toujours été bon cette saison, beaucoup de gardiens ne font pas la moitié de ce qu'il fait et lui, on le critique", a-t-il ajouté, stigmatisant également les critiques "injustes" à l'égard du milieu de terrain Foued Kadir, titulaire contre Bordeaux à la place de Mathieu Valbuena.

AFP