Eric Abidal Hugo Lloris France
Eric Abidal et Hugo Lloris sous le maillot français | FRANCK FIFE / AFP

Retour d'Abidal et Nasri

Publié le , modifié le

Didier Deschamps a rappelé Samir Nasri et Eric Abidal pour le match amical du 14 août contre la Belgique. Deux retours que l'on pressentait. Le sélectionneur a aussi fait appel à une majorité des joueurs (14 au total) qui l'avaient accompagné en Amérique du Sud pour la tournée de fin de saison en juin dernier. A noter aussi l'apparition d'un des tout récents champion du monde des -20 ans, Geoffrey Kondogbia.

On les attendait. Les voici. Samir Nasri et Eric Abidal vont retrouver l'équipe de France. L'un n'avait plus côtoyé les Bleus depuis ses frasques de l'Euro 2012 et l'autre avait vu sa participation à cet Euro justement tombé brusquement à l'eau en raison de sa tumeur diagnostiquée au coeur du printemps 2012. Débarqué à Monaco cet été, le dernier match avec l'équipe de France du défenseur central remonte au 29 février 2012 contre l'Allemagne. Son retour était pressenti, au sein d'une défense qui retrouvera ses principaux cadres et aussi le défenseur de Porto Eliaquim Mangala qui avait fait ses débuts en Bleu lors de la tournée sud-américaine de juin dernier. Cette tournée que Samir Nasri avait raté en raison d'une blessure. Cette fois le milieu de terrain de Manchester City n'a pas raté le train. Cependant, son absence en Uruguay et au Brésil n'était pas forcément une mauvaise chose au vue des résultats et de la manière qui avaient provoqués la colère de Didier Deschamps.

"Face à des adversaires en mode compétition, nous n'étions pas armé pour lutter, mais il fallait plus en terme d'investissement", a déclaré le sélectionneur en conférence de presse. L'ex-Marseillais aura une belle carte à jouer puisque trois titulaires en puissance (Cabaye, Matuidi, Pogba) seront suspendus pour Géorgie-France, le premier des deux matches de septembre comptant pour les qualifications au  Mondial-2014 et ne figurent pas dans la liste. "Il devait être avec nous en Amérique du Sud. Il est redevenu compétitif, je n'en fais pas un cas à part. L'année dernière, il n'était pas sélectionnable, il était blessé et jouait peu. Mais j'aurai un tête-à-tête avec lui pour parler de choses et d'autres", a glissé malicieusement le sélectionneur qui a concédé toutefois avoir eu "une reflexion avec son staff" à son propos.

Abidal seul Monégasque, aucun Parisien

Outre Nasri, le retour d'Abidal est une demi-surprise puisque le joueur avait déclaré en marge de son arrivée sur le Rocher penser toujours à l'équipe de France. La motivation était donc là, ses prestations d'avant-saison ont fini de convaincre Deschamps. "Il est redevenu compétitif parce qu'il a pu participer aux matches de préparation avec Monaco", a assuré le sélectionneur. "Après, il fait partie des joueurs, je n'en ai pas beaucoup, qui ont un vécu international", a-t-il également précisé. Son coéquipier à Monaco, Jérémy Toulalan, aurait pu postuler mais son histoire avec les Bleus est encore trop traumatisante. : "J'ai été amené à discuter avec lui. Je ne veux pas trahir de secret, mais ce que je peux vous dire, c'est que Toulalan a vraiment été touché par ce qu'il s'est passé en 2010. Certainement encore trop. Ce n'est peut-être pas le moment pour lui", a soufflé Deschamps.

Si le nouveau riche Monaco est représenté, le PSG lui, champion de France en titre qui ouvrira sa saison vendredi contre Montpellier, ne compte aucun joueur sélectionné. Notamment Mamadou Sakho, l'un des joueurs présents en Amérique du Sud, à ne pas avoir été rappelé. Son temps de jeu famélique depuis le début de la préparation du PSG n'a pas joué en sa faveur. "Il fait parti de ces joueurs qui m'ont questionné sur leur avenir. Je lui ai donné mon avis mais c'est lui qui prend les décisions. Il a décidé de rester au PSG, je crois qu'on est nombreux à ne pas avoir compris son choix", a souligné Deschamps. Ses coéquipiers Blaise Matuidi et Jérémy Ménez n'ont plus n'affronteront pas la Belgique puisqu'au milieu, outre Nasri, Deschamps a rappelé Rio Mavuba et Clément Grenier, "intéressant car décisif" avec l'OL, et fait entrer un petit nouveau, Geoffrey Kondogbia. "Il a fait une très bonne saison. Il fait parti de ces joueurs qui ont le potentiel pour jouer à un très haut niveau", a dit "DD". Un nouveau prétendant donc pour le Mondial au Brésil, dont la dernière ligne droite débutera mercredi face à la Belgique.

La liste des Bleus pour le match amical contre la Belgique

Gardiens de but : Mickaël Landreau (Bastia), Hugo Lloris (Tottenham), Steve Mandanda (Olympique de Marseille)
Défenseurs : Eric Abidal (Monaco), Gaël Clichy (Manchester City), Mathieu Debuchy (Newcastle), Patrice Evra (Manchester United), Laurent Koscielny (Arsenal), Eliaquim Mangala (FC Porto), Adil Rami (FC Valence), Bacary Sagna (Arsenal)
Milieux : Etienne Capoue (Toulouse), Clément Grenier (Lyon), Josuha Guilavogui (Saint-Etienne), Geoffrey Kondogbia (Séville), Rio Mavuba (Lille), Moussa Sissoko (Newcastle) Attaquants : Karim Benzema (Real Madrid), Olivier Giroud (Arsenal), Samir Nasri (Manchester City), Dimitri Payet (Lille), Franck Ribéry (Bayern Munich), Mathieu Valbuena (Olympique de Marseille)