PSG-OM: Malheur au vaincu

PSG-OM: Malheur au vaincu

Publié le , modifié le

En convalescence, le PSG et l’OM s’affrontent ce dimanche au Parc des Princes (21h00) pour ce qui reste le choc de la 31e journée de Ligue 1. Balayés au match aller (0-3), les Parisiens, à la peine depuis plusieurs semaines, doivent absolument réagir face à une équipe de Marseille qui serait bien inspirée de venir à bout de son meilleur ennemi pour laver l’affront d’une saison noire.

Partisans et détracteurs du label Clasico devraient s’accorder sur un point : ce match entre Paris et Marseille constitue bien un rendez-vous capital. Et une fois n’est pas coutume, c’est le PSG qui joue le plus gros dans ce match de la peur. Plus que jamais sous la menace de Montpellier, leader avec un match de retard, les hommes de Carlo Ancelotti sont en convalescence après leur défaite à Nancy le week-end dernier (1-2).

"Ce match vaut un peu plus que trois points"

La réception de l’OM est donc à double tranchant. En cas de défaite, Paris pourrait voir le titre s'éloigner. Mais un résultat favorable permettrait de souder une équipe du PSG qui en a bien besoin à l’heure d’entamer le sprint final. "Je pense que ce match arrive au bon moment" assure Blaise Matuidi, le milieu parisien. Son coéquipier Guillaume Hoarau abonde dans le même sens : "On peut dire que ce match vaut un peu plus que trois points parce que psychologiquement, on a besoin de se refaire. Il faut gagner, on n’a plus le choix."

Mêmes enjeux qu’à l’aller

Les enjeux sont à peu près les mêmes qu'à l’aller. A l’époque, le PSG, leader, venait de chuter face à Nancy. Le rendement de Pastore, moins en vue qu’en début de saison, était également sur toutes les lèvres. Avant la rencontre, la crise rodait autour de Marseille, 10e. Ce match avait servi d’électrochoc – provisoire – pour des Marseillais qui sont depuis largement retombés dans leurs travers. Mais cette fois-ci, la tension est montée d’un cran et le PSG ne peut pas se permettre de reproduire le même scénario.

Marseille au bord de l’implosion

De son côté, Marseille est au bord de l’implosion. Le capitaine Steve Mandanda a récemment lâché qu’il ne sentait pas le groupe "solidaire". Largués en Championnat, tout juste éliminés de la Ligue des Champions et sortis par Quevilly en Coupe de France, les Olympiens n’ont plus qu’une finale de Coupe de la Ligue pour redresser la barre en cette fin de saison. Et ce match face au PSG, donc. "Une victoire à Paris ne changera rien mais ce serait une bonne chose de faire un résultat au Parc des Princes. On ne sauvera pas la saison là-bas mais ce serait bien de gagner pour l’honneur", résume l’entraineur Didier Deschamps.

 Les équipes de départ:
Paris SG: Sirigu - Jallet, Alex, Bisevac, Maxwell - Matuidi, Thiago Motta,  M. Sissoko - Ménez, Pastore, Nene
      
Marseille: Mandanda - Fanni, Nkoulou, Mbia, Azpilicueta - A. Diarra, B.  Cheyrou - Amalfitano, Valbuena, A. Ayew - Rémy

Victor Patenôtre

francetv sport @francetvsport

Equipe de France