Valbuena
Mathieu Valbuena a libéré les siens d'un joli coup-franc direct | FRANCK FIFE / AFP

Portugal-France : Valbuena a réveillé les Bleus

Publié le , modifié le

Au bout d'une rencontre amicale moins marquée par les occasions que par les imprécisions, Mathieu Valbuena a permis aux Bleus de s'imposer (1-0) face à une formation portugaise bien timide. Entré à dix minutes de la fin, le milieu lyonnais a inscrit un superbe coup-franc direct (85e) qui permet aux Bleus de quitter Lisbonne avec la sensation du devoir accompli. Au rang des mauvaises nouvelles, Nabil Fékir est sorti sur blessure en début de match.

C'est bon pour le moral. Après deux contre-performances face à la Belgique (3-4) et l'Albanie (0-1), la France a retrouvé le chemin de la victoire en s'imposant ce vendredi face au Portugal (1-0). "Il faut apprécier, souriait Didier Deschamps au micro de TF1 à l'issue de la rencontre. On n’a pas pris de but, ça faisait longtemps. On a eu les meilleures occasions, il y a eu quelques bons mouvements. Mais on aurait pu marquer avant". Les Bleus ont effet dû attendre la 85e et un superbe coup-franc de Mathieu Valbuena, entré en jeu cinq minutes plus tôt, pour faire la différence. Le milieu lyonnais succède ainsi à Jérôme Rothen, dernier buteur des Bleus sur coup-franc direct : c'était en 2007 face aux Îles Féroé, il y a cent matches exactement.

La tuile Fékir

Le résultat est finalement plutôt logique au vu du nombre d'occasions des Tricolores : Blaise Matuidi (31e) et Antoine Griezmann (48e) se sont heurtés à Rui Patricio, avant que le gardien lisboète ne s'interpose à nouveau à deux reprises devant Karim Benzema (53e, 70e). Côté Portugais, pas grand-chose à se mettre sous la dent. Les locaux, qui n'ont plus battu les Bleus depuis 1975, ont été peu inspirés, souvent maladroits dans la dernière passe - y compris Cristiano Ronaldo, sorti après l'heure de jeu. 

Si les Lyonnais peuvent se féliciter du but de Valbuena, ils s'inquiéteront en revanche de la blessure de Nabil Fékir. Sa première titularisation en équipe de France a tourné court : l'attaquant s'est blessé à la réception d'un ballon et est sorti dès la 13e minute de jeu. Il souffre d'une rupture du ligament croisé du genou droit et ne rejouera plus en 2015. Antoine Griezmann l'a brillamment remplacé, et Anthony Martial a profité de cette rencontre peu rythmée pour vivre ses premières minutes sous le maillot tricolore. A noter, enfin, le match solide de la défense française, qui avait encaissé huit buts sur les quatre derniers matches, et qui a bien résisté aux quelques offensives portugaises. Confirmation attendue lundi, face à la Serbie.