Le joueur international équipe de France
Le joueur de l'équipe de France Patrice Evra | AFP - FRANCK FIFE

Patrice Evra n'a pas abandonné son idée de participer au Mondial 2018

Publié le , modifié le

Titulaire face à la Suède, Patrice Evra a fait son retour en équipe de France. A 35 ans, le latéral de la Juventus Turin ne tire pas un trait sur le Mondial 2018.

Lucas Digne et Layvin Kurzawa n'ont pas encore mis la main sur le couloir gauche de l'équipe de France. Patrice Evra, le propriétaire historique, fait de la résistance. Et malgré ses 35 ans, il n'a toujours pas envie de dire stop. "Peut-être qu'on va retrouver dans deux ans", a-t-il assuré ce dimanche dans Téléfoot. Rappelé pour la première fois depuis l'Euro 2016 suite au forfait de Layvin Kurzawa, il a été titularisé contre la Suède, au détriment de Lucas Digne, le remplaçant habituel du Parisien. "Je suis quelqu'un qui vit dans le présent", a déclaré l'arrière gauche sur TF1, interrogé sur sa présence au Mondial-2018. "Je ne me prends pas la tête, mais j'ai envie qu'on dise: 'Il assume tout le temps quand on fait appel à lui'. Après, peut-être qu'on va se retrouver dans deux ans. 'Mais qu'est-ce qu'il fait encore là'? Et là je répondrai: 'I love this game'!" (j'adore ce jeu, ndlr).

Pas juste là pour l'ambiance

"Je suis là, tant que je jouerai au haut niveau... Tout le monde sait l'amour que j'ai pour le maillot, j'irai jusqu'au bout, je ne lâcherai rien. C'est avec un grand plaisir que je rendrai service. Quand je n'aurai plus les jambes, le coach (Didier Deschamps), on parle la même langue, me dira: 'Pat', ça suffit, il serait temps que tu prennes ta retraite', et là peut-être que je la prendrai", a-t-il ajouté. "J'ai confiance en l'équipe de France, avec ou sans Evra, a souligné le joueur aux 81 sélections. Cette équipe gagnera quelque chose. Moi, je reste pareil : tant que je ne gagne rien avec mon pays, ma carrière internationale sera un peu ratée. Des gens me considèreront comme un fou, mais c'est comme ça: je suis un compétiteur et j'ai envie de gagner avec tous les maillots que je porte".

Sur le plateau de Téléfoot, Didier Deschamps a été interrogé sur l'éventuelle présence d'Evra au Mondial: "Je ne sais pas, lui non plus ne sait pas, a-t-il répondu. J'ai tenu un discours clair à Patrice au sortir de l'Euro". "Aujourd'hui, il reste compétitif, c'est ça le plus important. Le sera-t-il dans deux ans, pour la Coupe du monde? Il faudra voir. Je ne le prends pas pour qu'il mette l'ambiance ou parce qu'il plaît aux joueurs. Entre-temps, d'autres joueurs ont eu et auront du temps de jeu", a précisé le sélectionneur.