FFF
Le football français frappé par une nouvelle affaire de moeurs | AFP - KENZO TRIBOUILLARD

M'Vila au cœur d'une affaire de prostitution de mineure?

Publié le , modifié le

Au lendemain des révélations du mannequin britannique sur sa relation adultère avec Patrice Evra, un nouveau scandale de mœurs pourrait ébranler le football français. Selon une information RTL, le nom d'un joueur de l'équipe de France, qui pourrait être Yann M'Vila d'après LCI, est cité dans une affaire de prostitution de mineure.

Tout débute, la semaine dernière, par une arrestation d'une jeune fille de 16 ans dans un magasin parisien pour vol à l'étalage. En possession d'un peu de drogue, elle est interpellée et emmenée au commissariat. Sur place, les policiers découvrent qu'elle est connue des services pour prostitution occasionnelle. L'exploration de son téléphone révèle l'existence de contacts de plusieurs personnalités, dont un footballeur international français et un autre footballeur évoluant à Saint-Etienne d'après Le Parisien. Des photos et des textos "explicites" et "équivoques", selon les sources citées par RTL, sont également découverts. Des soupçons de sollicitation de prostituée mineure naissent, d'autant que selon ces mêmes sources, "l'adolescente ne fait vraiment pas plus que ses 16 ans".

Yann M'Vila au coeur de la tourmente?

Depuis la révélation de l'affaire, les supputations vont bon train sur l'identité du joueur concerné. Les informations arrivent petit à petit. D'après Europe 1, le joueur cité n'aurait pas été convoqué pour le France-Allemagne du 6 février dernier et LCI va plus loin en avançant le nom de Yann M'Vila qui avait déjà défrayé la chronique lors de la virée nocturne des espoirs à l'automne dernier. L'enquête, qui pourrait concerner d'autres personnalités, a été confiée dans un premier temps à la brigade de protection des mineurs avant d'être transmise à la brigade de répression du proxénétisme. La même qui s'était penchée sur l'affaire "Zahia" dans laquelle Karim Benzema et Franck Ribéry sont appelés à comparaître en juin prochain.