Mercato : indésirables ou envie d'ailleurs, l'été crucial des milieux de terrain de l'équipe de France

Publié le , modifié le

Auteur·e : Loris Belin
Tanguy Ndombele, N'Golo Kanté et Paul Pogba, trois milieux de terrain de l'équipe de France sur le départ ?
Tanguy Ndombele, N'Golo Kanté et Paul Pogba, trois milieux de terrain de l'équipe de France sur le départ ? |

La situation de Tanguy Ndombele à Tottenham se complique. En bisbille avec son entraîneur José Mourinho, l'ancien Lyonnais ne veut plus jouer pour les Spurs sous les ordres du technicien portugais. Comme lui, de nombreux milieux de terrain de l'équipe de France pourraient vivre un été agité sur le marché des transferts. Et ainsi influencer les prochains mois des Bleus avant l'Euro.

Ils auraient dû faire parler d'eux avec le maillot tricolore, en quête d'un doublé Coupe du monde – Euro comme en 1998 et 2000. Au lieu de disputer le grand rendez-vous européen (initialement prévu du 12 juin au 12 juillet), les joueurs de l'équipe de France sont bien sur le pré, mais avec leurs clubs après l'interruption contrainte par le Covid-19. Enfin, presque tous sur le pré. Tanguy Ndombele n'est pas entré en jeu lors des deux premiers matches de reprise avec son équipe de Tottenham. Et l'avenir s'est probablement un peu plus bouché à Londres pour l'ancien Lyonnais. Selon le magazine Téléfoot, le milieu de terrain a assuré à son entraîneur José Mourinho qu'il ne souhaitait plus jouer sous ses ordres, un nouvel épisode d'une relation houleuse depuis l'arrivée de l'entraîneur portugais sur le banc de la formation londonienne.

Pour espérer retrouver du temps de jeu, Ndombele pourrait devoir aller voir ailleurs à peine un an après son arrivée à Tottenham. Comme lui, plusieurs joueurs de l'équipe de France s'apprêtent à vivre un été charnière, en particulier aux postes clés de l'entrejeu. A quelques mois de l'Euro reporté (du 11 juin au 11 juillet 2021), les poumons des Bleus ont gros à jouer.

Ndombele, la nécessité de bouger

Présent lors du dernier rassemblement de l'équipe de France, Tanguy Ndombele n'était pas entré en jeu en Islande et contre la Turquie. Sa place dans le groupe France est déjà fragile et aurait bien du mal à résister à une mise au placard ces prochains mois. Pour celui qui a coûté 60 millions d'euros l'été dernier à Tottenham, une seule priorité doit s'imposer : jouer. Mais à moins d'un sérieux effort du club anglais, l'ancien Amiénois reste un investissement très conséquent pour un joueur au talent certain, mais à qui il reste tout à prouver au plus haut niveau européen. Le PSG et le FC Barcelone seraient intéressés selon L'Equipe. Mais entre un club parisien toujours à la recherche d'un numéro 6 que Ndombélé n'est pas, et celui catalan pour qui Miralem Pjanic (Juventus) est une priorité, la promesse d'un temps de jeu conséquent semble bien compliquée. Seule possible éclaircie, un éventuel départ prématuré de Mourinho, qui n'est pas parvenu à redresser Tottenham et pourrait manquer une qualification en Coupe d'Europe.

à voir aussi Tanguy Ndombele va au clash avec José Mourinho, son avenir chez les Spurs très incertain Tanguy Ndombele va au clash avec José Mourinho, son avenir chez les Spurs très incertain

Kanté et Tolisso priés de voir ailleurs

D'indispensable à indésirable, N'Golo Kanté passe par tous les stades cette saison. L'inépuisable joueur de Chelsea reste un des titulaires réguliers de Frank Lampard, qui l'apprécie beaucoup. Mais plus régulièrement blessé et moins rayonnant que par le passé, l'ancien joueur de Leicester n'est plus l'inamovible clé de voûte des Blues. A 29 ans et encore une belle valeur marchande, Kanté devrait être sacrifié par son club pour permettre de gonfler son enveloppe mercato (l'Allemand Kai Havertz est ardemment suivi) et débuter un nouveau cycle. Le champion du monde a encore quelques très belles saisons devant lui et peut apporter des services aux plus grandes équipes d'Europe. Mais avec une valeur estimée à 80 millions d'euros, quels prétendants vont réellement se bousculer dans un été compliqué financièrement ? Kanté devra faire le bon choix pour confirmer son rang de joueur de classe mondiale avant l'Euro.

Maux différents mais même conséquence pour Corentin Tolisso. Au Bayern Munich, l'ancien Lyonnais a montré quelques flashes au milieu de deux années bien compliquées. Il n'a eu de cesse d'être plombé par les blessures et n'est jamais parvenu à pleinement s'imposer en Bundesliga (15 titularisations toutes compétitions confondues cette saison). Surtout, l'entraîneur Hans-Dieter Flick ne compte pas sur lui et ne lui offre que quelques bribes de match, bien insuffisant pour continuer à progresser et regagner pleinement son crédit auprès de Didier Deschamps.

Mercato : indésirables ou envie d'ailleurs, l'été crucial des milieux de terrain de l'équipe de France
© AFP

Pogba, Matuidi, ils pourraient animer le marché

Qui dit marché des transferts dit rumeurs autour de Paul Pogba. Sa saison 2019-2020 perturbée par sa blessure à la cheville et la perspective d'évoluer pour une équipe de Manchester United incapable de retrouver le Top 3 de Premier League font de "la Pioche" un candidat idéal au départ. Les Red Devils assurent vouloir conserver leur star, le joueur reste mystérieux sur ses intentions. La fin d'exercice avec la possibilité d'une qualification en Ligue des champions et une belle opportunité de décrocher la Ligue Europa pourrait inciter Pogba à rester une saison de plus. Mais avec seulement un an de contrat restant, de nombreux clubs seront à l'affût pour une des rares vedettes sportives et marketing accessibles sur le marché.

Si Blaise Matuidi reste un des joueurs précieux de la Juventus Turin, le milieu de terrain ne semble pas non plus inamovible. L'Olympique Lyonnais lui fait les yeux doux et avec une seule année restante à son contrat, nul doute que d'autres clubs pourraient se montrer intéressés par son activité et son expérience. Appelé mais pas encore capé, Matteo Guendouzi ne serait plus en odeur de sainteté à Arsenal où son attitude finit par agacer son entraîneur Mikel Arteta d'après le Daily Mail. Un départ est à l'ordre du jour si des offres intéressantes parviennent aux Gunners.

à voir aussi Transferts : Mauro Icardi au PSG, rabais isolé ou liquidation annoncée ? Transferts : Mauro Icardi au PSG, rabais isolé ou liquidation annoncée ?

Sissoko, Nzonzi, ils ont tout à prouver

Pour lui, la coupure est arrivée à point nommé. Sérieusement blessé en début de saison, Moussa Sissoko a pu reprendre la compétition grâce à l'interruption de la saison. Sa course contre-la-montre pour espérer disputer l'Euro s'est transformé en opportunité de prouver à nouveau sa place en bleu. Son activité incessante plaît toujours autant à Didier Deschamps qui l'avait appelé en septembre dernier. Si l'ancien Toulousain parvient à retrouver son niveau de jeu avec Tottenham – il était titulaire lors des deux premiers matches post-Covid – ses chances restent intactes. Disparu de la circulation en première partie de saison, Steven Nzonzi était, lui, en passe de se refaire la cerise à Rennes. Son prêt a été prolongé d'une saison après des premières prestations très encourageantes. Son association avec Eduardo Camavinga et la perspective de disputer la Ligue des champions lui offrent une chance inespérée de croire encore à un avenir en Bleu.

Griezmann, Dembélé et Lemar dans l'incertitude

Leader de l'équipe de France, Antoine Griezmann vit une période très compliquée avec le FC Barcelone. L'attaquant, arrivée chez les Blaugrana l'été dernier, doit vite retourner la situation pour ne pas voir son transfert devenir un flop retentissant. A moins que le Barça n'ait déjà perdu patience… Pour Ousmane Dembélé, l'avenir en Catalogne semble lui aussi bouché, entre ses passages répétés à l'infirmerie et des performances pas indiscutables. A Madrid, Thomas Lemar n'a toujours pas justifié sa venue pour 70 millions d'euros lors de l'été 2018. Si l'entraîneur de l'Atlético Diego Simeone croît encore en son joueur, rien ne garantit que cela suffise pour convaincre les dirigeants des Colchoneros de conserver l'ancien Monégasque, dont la valeur a dégringolé. Ancien du club madrilène, Lucas Hernandez pourrait être sur le départ du Bayern Munich, un an après avoir été le plus gros transfert de l'histoire du club bavarois. La faute aux ennuis physiques et à une grande concurrence, tant à gauche (Davies) qu'en défense centrale (Alaba). Enfin, le nom de Léo Dubois, lui aussi perturbé cette saison par les blessures, est revenu ces derniers jours du côté du PSG, comme Hernandez.

à voir aussi Barça : Griezmann, le coup de la panne Barça : Griezmann, le coup de la panne

Equipe de France de football