Olivier Giroud (France)
Olivier Giroud (France) | DAMIEN MEYER / AFP

Match amical: Giroud flambe, la France brille face au Paraguay

Publié le , modifié le

Auteur d'un triplé, Olivier Giroud a largement contribué à la belle victoire 5-0 de la France face au Paraguay, ce vendredi, à Rennes, en match amical. Il a parfaitement été aidé dans sa tâche par Moussa Sissoko et Antoine Griezmann, et plus largement par un collectif tricolore solide et créatif. Cette belle prestation offre une bonne dose de confiance aux troupes de Didier Deschamps une semaine avant d'affronter la Suède en match de qualification pour le Mondial 2018.

Démarrage pied au plancher

Pour son premier match du mois de juin, et avant d’affronter la Suède vendredi prochain, l’équipe de France s’est montrée sous un très bon jour face au Paraguay. Au Roazhon Park de Rennes, les Bleus n’ont pas tergiversé et ont rapidement pris le contrôle des opérations. Dès le coup de sifflet, ils se sont lancés dans un intense pressing et leurs adversaires du soir se sont immédiatement retrouvés acculés.

Résultat, il n’a fallu que 6 minutes pour assister à l’ouverture du score des Bleus. C’est Olivier Giroud, parfaitement servi par Ousmane Dembélé, qui s’en est chargé d’une belle reprise du gauche au second poteau (1-0). Seulement sept minutes plus tard, il a récidivé pour le plus grand plaisir des 28.256 spectateurs qui ont fait le déplacement. Cette fois-ci, c’est un centre impeccable de Dimitri Payet qui a permis à l’attaquant d’Arsenal de crucifier le portier Paraguayen d’une tête plongeante (2-0 à la 13e). Efficace !

Sans doute apaisés par cette prise de pouvoir nette et sans bavure, les troupes de Didier Deschamps ont ensuite un peu relâché la pression et laissé du champ à la sélection paraguayenne. Mais celle-ci n’a pas su en profiter. Très actifs, Antoine Griezmann et Benjamin Mendy, auteur d’une véritable avalanche de centres, ont donné des sueurs froides aux hommes de Francisco Arce. 

Revoilà Giroud !

Malgré un nombre conséquent d'occasions, les Bleus n'ont retrouvé le chemin des filets qu'un peu après l'heure de jeu. Et c’est encore Giroud qui a été à la conclusion. Pour ce splendide hat-trick, c’est Thomas Lemar qui s’est empressé de le propulser devant le but. Giroud n’a eu qu’à pousser la balle du pied gauche (3-0 à la 69e). Hystérie collective dans les travées du stade. Un hystérie justifiée puisqu’il faut remonter à 2000 pour une telle performance. Elle était signée David Trézéguet, contre une sélection mondiale.

Les Paraguayens espéraient sans doute que la correction allait s’arrêter là mais c’était sans compter sur Moussa Sissoko et Antoine Griezmann. Le premier a marqué dans un but vide suite à un joli centre d'Alexandre Lacazette (4-0 à la 76e). Le second a profité d’un cafouillage paraguayen pour apporter sa pierre à l’édifice tricolore (5-0 à la 77e).

5-0, l'addition est lourde pour le Paraguay, 36e nation Fifa et seulement 8e (sur 10) de son groupe de qualification pour la Coupe du monde. Pour l'équipe de France, en revanche, ce franc succès va permettre d'attendre la rencontre face à la Suède plus sereinement. Cette dernière sera cependant un adversaire plus coriace et il faudra une prestation tricolore du même acabit pour rester dans cette belle dynamique. 

Déclarations 

Olivier Giroud : "C'est bien, c'est tant mieux et puis j'ai eu des super services de mes partenaires donc voilà, j'ai fini le boulot de l'équipe et je suis content parce que ça récompense tout un groupe qui vit bien et qui travaille bien ensemble."

Didier Deschamps : "C'est une bonne chose, nos attaquants ont marqué, c'est très bien. Maintenant je sais qu'on aura un tout autre match en Suède. Il vaut mieux qu'on ait un match où on s'est mis en confiance. L'ensemble du groupe était bien concentré sur ce match-là pour préparer au mieux celui qui nous attend. (Sur Giroud) Il est dans son registre, c'est notre meilleur buteur, il continue de marquer et quand il ne marque pas, il fait souvent marquer à côté de lui. Il répond présent même si avec son club il a eu une saison difficile. Mais même là-bas avec peu de temps de jeu, il est quand même efficace donc je suis content pour lui. (Sur le match contre la Suède dans une semaine) Comme c'est l'adversaire classé juste derrière nous, faire un bon ou très bon résultat là-bas nous placerait encore mieux pour la qualification au Mondial-2018."

Isabelle Trancoën

Equipe de France de football