Deschamps conf penseur Euro
Le sélectionneur des Bleus Didier Deschamps | Handout / UEFA / AFP

Martial à la place de Coman ? Didier Deschamps "ne s'est pas posé la question"

Publié le , modifié le

Le sélectionneur de l'équipe de France Didier Deschamps a de nouveau taclé jeudi l'attaquant Anthony Martial, déclarant "ne s'être pas posé la question" de son rappel en bleu après le forfait de Kingsley Coman pour affronter la Suède, vendredi en qualifications du Mondial-2018, et la Côte d'Ivoire, mardi en amical.

Coman a été remplacé jeudi matin par le jeune Monégasque Thomas Lemar, 20 ans et convoqué pour la première fois en A. "Je ne me suis pas posé la question, a affirmé Deschamps. A partir du moment où je ne l'ai pas pris la première fois, ça ne me semblait pas crédible et logique. J'essaye de faire en sorte d'être logique avec ce que je dis et ce que je fais." En grande difficulté à Manchester United cette saison, Martial manque son premier rassemblement en bleu depuis son intégration dans le groupe en septembre 2015. Didier Deschamps avait expliqué le 3 novembre en dévoilant sa liste que Martial n'était pas actuellement "au niveau qu'il devrait avoir".

"Son entraîneur en club (José Mourinho à Manchester United, ndlr) attend plus de lui, moi aussi. Je n'oublie pas ce qu'il a fait et est capable de faire, mais c'est à lui de faire les efforts pour retrouver son meilleur niveau", avait-il ajouté. Concernant Lemar, nouveau jeune lancé dans le grand bain international par Deschamps, le sélectionneur a estimé jeudi que le "talent n'a pas d'âge." "Je ne prends pas un joueur par rapport à sa date de naissance. Si j'ai pris Thomas Lemar, c'est parce que je pense qu'il a les qualités. Il a encore progressé cette année. Il peut évoluer dans les couloirs, des deux côtés, et aussi au milieu", a indiqué Deschamps.

AFP