Hugo Lloris
Hugo Lloris, lundi en conférence de presse | AFP PHOTO / JUSTIN TALLIS

Lloris : "Jouer le match pour notre pays et les victimes"

Publié le , modifié le

Hugo Lloris a estimé lundi qu'il fallait "jouer" le match amical en Angleterre mardi "pour notre pays et les victimes" des attentats sanglants de Paris survenus vendredi, notamment aux abords du Stade de France pendant la réception de l'Allemagne.

"Tout le monde connaît les circonstances dramatiques, a-t-il déclaré. On a eu quelques jours pour faire le deuil. On est resté à Clairefontaine mais on s'est informé par internet et la télévision. C'était très dur mais on se doit de jouer ce match, ne serait-ce que pour notre pays et les victimes et ce sera un moment particulier lors de l'hymne national. Ce sera assez touchant, mais après il faudra faire le boulot sur le terrain et essayer de faire un grand match." "C'est une manière de nous échapper des circonstances dramatiques qu'on a connues. On avait des doutes sur le fait de jouer, mais le coach (Didier Deschamps, NDLR) et le président (de la FFF, Noël le Graët, NDLR) ont eu raison de maintenir le match. Il faudra montrer de la solidarité et on aura les mêmes émotions que les supporteurs anglais", a-t-il ajouté.

Le match devrait être l'occasion d'un hommage aux victimes des attentats de la part des supporteurs anglais qui ont prévu de chanter La Marseillaise. Wembley s'est également paré de bleu-blanc-rouge avec la devise de la République française "Liberté, Égalité, Fraternité" inscrite sur le fronton du stade. "Nous sommes très touchés par rapport à tout ça, les messages de soutien à travers le monde et plus précisément en Angleterre et à Londres, a également affirmé Lloris. Je connais les Anglais, ils sont très respectueux par rapport à ce genre d'événements et demain, ils communieront avec nous pendant l'hymne national."