Hugo Lloris Tottenham
Hugo Lloris (Tottenham) | PAUL ELLIS / AFP

Lloris dévisse, Cabaye et Ribéry plantent

Publié le , modifié le

A trois jours de la liste de Didier Deschamps avant un crucial France-Espagne, Hugo Lloris ne s'est certainement pas mis en confiance en réalisant une erreur lors de la défaite de Tottenham face à Liverpool (3-2). Heureusement, d'autres titulaires potentiels comme Yohan Cabaye, auteur d'un coup-franc somptueux, ou Franck Ribéry, étincelant avec le Bayern, ont démontré qu'ils étaient prêts. Pour d'autres, comme Karim Benzema, plutôt bon avec le Real mais toujours sans réussite devant le but, les questions subsistent... Revue d'effectif (non exhaustive) à travers les grands championnats européens.

Allemagne

Franck Ribéry a livré un nouveau match plein contre Dusseldorf  (3-2) durant lequel il a marqué son 6e but (auquel il faut ajouter 4 passes décisives) de la saison en Bundesliga. Vexé par  l'ouverture du score du Fortuna, le Boulonnais a multiplié les offrandes dont n'ont pas toujours profité ses coéquipiers en première période.  Après l'égalisation de Müller, le Français a continué de se battre comme  un acharné, trouvant la récompense du bout du pied (73e) pour permettre au Bayern d'égaliser à 2-2. "Kaiser Franz" est impérial en ce moment, cela n'aura pas échappé à Didier Deschamps.

Angleterre

Hugo Lloris a souffert à Liverpool. Suarez l'a notamment martyrisé en réussissant à glisser le ballon entre son  ventre et le poteau (21e). Si l'habituel portier des Bleus a ensuite sorti le grand jeu avec deux  belles parades, sa propension à jouer loin et haut l'a conduit  a faire une boulette en manquant sa sortie au pied en dehors de la surface, ce  dont a immédiatement profité Downing. Lucide, Lloris reconnaissait sans faux-détour avoir commis une erreur sur ce dégagement raté. En espérant que cela ne remette pas en cause son statut de n°1 chez les Spurs où le spectre de Brad Friedel n'est jamais très loin... Patrice Evra n'est pas exempt de reproche non plus sur le but qui a permis  à Chelsea d'égaliser 2-2 à Manchester United en quarts de finale de la Coupe  d'Angleterre. Le latéral s'est aventuré très loin devant à la 68e minute alors  que son équipe avait encore son billet en poche (2-1)... et a laissé près de 10  mètres à Ramires sur le contre qui a suivi. Comme souvent, Yohan Cabaye est le Bleu de la légion étrangère de Newcastle qui a  le mieux tiré son épingle du jeu et son entente avec Moussa Sissoko a une  nouvelle fois été fatale à l'adversaire. Dépositaire du jeu des Magpies contre  Stoke City (2-1), l'ex-Lillois a même égalisé d'un coup-franc direct déposé  sous la barre (72e). En défense, Mapou Yanga-Mbiwa était titulaire avec Mathieu Debuchy et dans  l'axe, l'ex-Montpelliérain s'est en mieux sorti que le latéral, qui a toutefois  un sauvetage devant Crouch à son actif.

Espagne

Titularisé face au Celta Vigo dimanche (victoire 2-1), Karim Benzema a enfin  réagi après une série de matches ternes. L'ex-Lyonnais n'a peut-être pas  marqué, mais il aura été l'homme le plus en vue de la première période alors que Raphaël Varane était au repos. Il s'est montré encore une fois plus intéressant dans un rôle de passeur que de  finisseur.

France

L'infatigable Blaise Matuidi, de nouveau aligné d'entrée contre  Nancy (2-1) et sans doute émoussé après sa grosse prestation mercredi en Ligue  des champions, n'a pas eu son rendement habituel au milieu. Titularisé en défense centrale,  Mamadou Sakho a livré une partie solide et ne peut rien sur le but nancéien. Jérémy Ménez a en revanche de nouveau débuté la rencontre sur le banc. La  prestation catastrophique de Pastore lui a permis d'entrer en jeu à la pause et le Français s'est distingué par une excellente entrée et une passe décisive de la  semelle.  Bien isolé en pointe, Bafétimbi Gomis a eu du mal à trouver des  points de fixation et l'avant-centre de l'OL a parfois manqué de spontanéité  dans ses tirs contre l'OM (0-0). Derrière, en sentinelle dans un milieu à  trois, Maxime Gonalons a d'abord souffert en 1re période mais aussi récupéré de  nombreux ballons avant de faire preuve de nouveau d'une belle qualité de passes. En face, Steve Mandanda sort une copie propre dans le but, même s'il n'a  pas eu grand chose à faire non plus. Au milieu, son coéquipier Mathieu Valbuena s'est d'abord beaucoup démené et  eu le plus souvent la maîtrise du ballon, mais il a manifesté quelques signes de nervosité en fin de match.

Italie

Paul Pogba a de nouveau joué un rôle clef dans la victoire de la  Juventus contre Catane (1-0), qui ouvre grand les portes du titre à la "Vieille  Dame". Il a donné la passe décisive à Emanuele Giaccherini pour le but marqué  dans le temps additionnel (91e), après un somptueux contrôle de la pointe du pied  et en extension en plein surface de réparation. Aligné milieu droit, il a encore été un des meilleurs joueurs de la Juve. Peut-il constituer la surprise de la liste de Didier Deschamps ?

Julien Lamotte