Florian Thauvin
Florian Thauvin sous le maillot des Bleuets durant le Mondial 2013 | AFP - OZAN KOSE

Les Espoirs domptent l'Arménie

Publié le , modifié le

L'équipe de France espoirs s'est facilement imposée 4 buts à 1 contre l'Arménie dans son troisième match des éliminatoires de l'Euro 2015. Florian Thauvin a inscrit un doublé.

Et de trois pour les hommes de Willy Sagnol. Les Espoirs ont signé leur troisième victoire de suite dans les éliminatoires de l'Euro 2015. Après leur succès probant face au  Kazakhstan (5-0), puis celui compliqué contre le Bélarus (2-1), les Bleuets n'ont pas fait de détails face à l'Arménie qui les talonnait (3 points contre 6 pour la France) au classement du groupe 10 avant cette rencontre. Quatre-vingt-dix minutes plus tard, les Bleuets ont désormais six points d'avance à la faveur de leur nette victoire 4-1 grâce à des buts de Yassine Benzia, Florian Thauvin (2 fois) et Paul Georges Ntep. Le milieu de terrain marseillais et le néo-capitaine Geoffrey Kondogbia, qui a profité de l'absence de Samuel Umtiti, ont été parmi les satisfactions tricolores. 

Après l'ouverture du score de Yassine Benzia qui a repris victorieusment du  plat du pied un centre en retrait de Paul Georges Ntep (13e), Thauvin a doublé  la marque en remportant son face à face avec le gardien après une belle passe  en une touche de balle d'Anthony Martial (52e). Très percutant balle au pied, le joueur de Marseille a inscrit son deuxième but de la soirée - le 4e des Bleuets- de la tête à la réception d'un centre de  Lucas Digne (63e). Entre-temps Ntep, double-buteur-sauveur au Belarus, a été l'auteur du  troisième but, superbe d'une frappe enroulée puissante dans le petit filet  (62e). Dans l'entrejeu, Kondogbia très impressionnant physiquement a dominé les débats, s'imposant avec autorité dans les duels pour se muer en premier relanceur efficace. 

Et maintenant l'Islande

Hormis Ntep qui joue régulièrement à Auxerre en L2, ces joueurs décisifs  pour la France sont tous en quête de temps de jeu dans leurs clubs respectifs  et ont montré énormément d'envie. "S'ils évoluent à leur niveau et de manière collective, il n'y aura pas de  problème", avait prédit le sélectionneur français lundi. La performance à la  fois sérieuse et aboutie dans le jeu de ses protégés, certes face à un  adversaire en manque d'arguments, a dû le ravir. Tout du moins jusqu'à la 84e minute, qui a vu le relâchement français se traduire par la réduction du score de Hakobyan auteur d'une percée dans la surface avant de battre Boucher. Lundi, les hommes de Willy Sagnol se déplaceront en Islande, leader invaincu du groupe avec 12 points et un match d'avance.