Florian Thauvin
Florian Thauvin (à gauche). | PASCAL PAVANI / AFP

Les Bleuets atomisent l'Arménie

Publié le , modifié le

L'équipe de France Espoirs a conforté sa place en tête de son groupe 10 des qualifications à l'Euro-2015 en dominant l'Arménie (6-0), jeudi à Toulouse, grâce à un festival de Florian Thauvin, auteur d'un triplé.

Victorieux il y a cinq semaines à Erevan (4-1) contre le même adversaire,  les Espoirs tricolores, invaincus en cinq matches, dont deux autres succès au  Belarus (1-2) et en Islande (4-3), avaient à coeur de rester à distance de  cette dernière sélection, à égalité de points au coup d'envoi. C'est chose  faite après ce résultat sans appel. 

Après un match amical lundi contre les Pays-Bas, leaders du groupe 3,  toujours à Toulouse, les Espoirs tricolores poursuivront les qualifications à  l'Euro-2015 en République tchèque le 4 mars prochain par la réception du  Belarus. Les deux dernières rencontres au Kazakhstan et contre l'Islande  devraient décider de la qualification pour la phase finale. 

Au stade Ernest-Wallon, plus habitué à accueillir les matches de rugby du  Stade toulousain, les jeunes protégés de Willy Sagnol mettaient près d'une  demi-heure pour trouver l'ouverture après une période de domination stérile. 

Une relance initiée par Thauvin dans les 30 mètres des Bleuets, avec  d'entrée le nouveau venu Ngando Elessa, mettaut Martial sur orbite, qui se  jouait du gardien arménien Beglaryan (1-0, 27e). Le même Thauvin offrait sur corner "un caviar" à Landre qui reprenait de la  tête (2-0, 31e). Après la sortie du capitaine Samuel Umtiti le jour de ses 20  ans, le Marseillais ouvrait ensuite son comteur buts sur coup franc direct  (3-0, 41e). 

De retour de la pause, l'ex-Bastiais exploitait une remise de la tête de  Martial pour son second but personnel (4-0, 55e) puis signait "le coup du  chapeau" avec un penalty consécutif à une main de Haroyan dans la surface (5-0,  72e).

Faible à domicile (défaites contre l'Islande, la France et le Kazakhstan),  l'Arménie, qui s'était en revanche imposée au Kazakhstan, ne pouvait jouer que  les faire-valoir et subir un sixième but par Haller, entré en jeu à la place de  Martial (87e). "En termes d'exigence, les joueurs ont répondu présent, s'est réjoui Willy Sagnol. (Le triplé de  Thauvin) Il est là pour cela. Nous, on souhaite des joueurs qui prennent du  plaisir et ensemble. On a fait un grand pas aujourd'hui, une victoire contre le  Belarus validera notre qualification pour les barrages." 

AFP