Les Bleues sérieuses face à la Finlande

Publié le , modifié le

L'équipe de France féminine, qui débute sa préparation à l'Euro qui se tiendra en juillet en Suède, a nettement battu la Finlande 3-0 vendredi à Valenciennes grâce à une efficacité offensive retrouvée, mettant ainsi un terme à une longue série de matches nuls. Même s'ils ont été obtenus face à des équipes du calibre de l'Allemagne, du Brésil ou du Canada, ces sept matches nuls consécutifs commençaient à peser et il était important de clore ce chapitre.

Les Françaises l'ont fait avec sérieux, contre une équipe de Finlande correcte mais sans génie, qui ne fait d'ailleurs pas partie du top niveau mondial (19e au classement Fifa) et qui n'a pu réellement rivaliser physiquement qu'une demi-heure. Les joueuses de Bruno Bini ont alors creusé un premier écart grâce à Delie sur un très joli mouvement collectif Boulleau-Thiney-Bussaglia (32), puis Thiney d'une bonne frappe dans la surface (37e).

Solidité défensive retrouvée

En deuxième période, Delie a inscrit un doublé en reprenant de la tête un centre impeccable de Boulleau (59e) et les Bleues, devant plus de 10.000 spectateurs au Hainaut, se sont ainsi rassurées quant à leur potentiel offensif. Elles ont certes encore raté un certain nombre d'occasions, mais le ratio s'est amélioré par rapport à plusieurs rencontres récentes où elles avaient beaucoup gâché. Avant d'affronter la Norvège le 29 juin à Reims puis l'Australie le 6 juillet à Angers, deux équipes qui devraient leur opposer plus de résistance, les Françaises ont aussi confirmé leur solidité défensive, avec notamment une  Wendie Renard qui a pris une dimension impressionnante depuis deux ans et le Mondial allemand. 

Retour convaincant pour Henry

Après trois ans à l'écart des Bleues pour incompatibilité avec le "projet  de vie" de Bini, la Lyonnaise Amandine Henry a de son côté plutôt réussi son retour. Milieu de terrain en première période, latérale droite en deuxième, elle sera aussi précieuse en Suède (où les Bleues seront en poule face à la Russie,  l'Espagne et la dangereuse Angleterre) par sa polyvalence. Avant de penser exclusivement à l'Euro, les Lyonnaises et les  Montpelliéraines présentes à Valenciennes vont maintenant finir leur saison en club avec une demi-finale de Coupe de France à rejouer dès mercredi et la finale dimanche. Avec l'équipe de France, les choses sérieuses commenceront pour elles et  toutes les autres le 21 juin, début d'un nouveau stage à Clairefontaine.