kheira hamraoui france ukraine
Kheira Hamraoui (PSG), auteure du premier but des Bleues contre l'Ukraine (4-0). | AFP

Les Bleues battent l'Ukraine et filent à l'Euro

Publié le , modifié le

L'équipe de France féminine de football s'est qualifiée pour l'Euro 2017 grâce à sa victoire contre l'Ukraine (4-0). Un match maîtrisé de bout en bout par les Françaises, auteures de deux buts dès la première période (Hamraoui, Abily). La défense ukrainienne s'est occupée elle-même d'inscrire un quatrième but avant une dernière réalisation de Majri à quelques minutes de la fin.

Direction l’Euro pour les Bleues ! L’équipe de France féminine de football s’est qualifiée pour le Championnat d’Europe 2017 aux Pays-Bas grâce à sa victoire contre l’Ukraine (4-0 – Hamraoui, Abily, Vasylyuk CSC, Majri). Devant les 15 028 spectateurs rassemblés au Stade du Hainault de Valenciennes, les joueuses de Philippe Bergeroo ont livré une prestation solide malgré une efficacité parfois aléatoire. Une performance rassurante après le match poussif contre la Roumanie vendredi (1-0). 

Les bons tours de Majri

La principale animatrice de la soirée s’appelait Amel Majri, présente dans tous les bons coups. Elle était à l’origine de l’ouverture du score grâce à un centre parfaitement ajusté vers Kheira Hamraoui au point de penalty. La milieu de terrain du PSG a alors pu placer une belle tête croisée hors de portée de Kateryna Samson (8e). La gardienne ukrainienne en petite forme sur une frappe de Camille Abily, pourtant dans un angle fermé, pour donner aux Françaises un avantage de deux buts dès la première période (26e). Les Bleues ont ensuite levé le pied et ont dû attendre la 59e pour enfoncer le clou. Amel Majri, encore elle, a mystifié la défense ukrainienne d’un petit pont dans la surface avant de la pousser à la faute. Iryna Vasylyuk a propulsé le centre en retrait de la Lyonnaise. Pour conclure sa soirée de rêve, Majri a inscrit le dernier but des Bleues de la tête en toute fin de match (89e).

C’est sympa les Pays-Bas, l’été ?

Cette victoire permet aux Bleues de disputer le sixième championnat d’Europe de leur histoire. Avec encore deux matchs à disputer (contre la Grèce et l'Albanie), elles dominent largement le groupe 3, huit points devant l'Ukraine et onze points devant la Roumanie. A l'Euro, les Françaises n’ont pour l’instant jamais réussi à dépasser le stade des quarts de finale. Lors de leur dernière participation en 2013, elle s’étaient inclinées aux tirs au but contre le Danemark, en quart de finalement justement. 

Les réactions de l'équipe de France

Philippe Bergeroo (sélectionneur) : "La qualification est normale, on était favori. Ce qui est intéressant c'est d'avoir fait un carton plein alors qu'il nous a toujours manqué cinq ou six titulaires. On a vu des choses intéressantes sur le plan collectif. On a fait trente minutes de haut niveau. Les filles sont sereines et on a un projet de jeu. On va respirer maintenant, mais il ne faut pas être trop pressé pour Rio ! Les filles ont un mois de repos et on va leur préparer un programme pour rester en forme. Cela faisait un moment qu'on n'avait pas marqué dans le jeu, mais je n'étais pas inquiet. J'avais dit aux joueuses de se faire plaisir avant tout, pas de vouloir marquer à tout prix. On a vu un bel engouement avec 15.000 spectateurs donc c'est une belle soirée."

Sabrina Delannoy : "L'important c'était de se qualifier et en plus ça faisait longtemps qu'on n'avait pas marqué autant. On a pris beaucoup de plaisir ce soir. Maintenant que la qualification est en poche on va pouvoir préparer sereinement les JO."

Kheira Hamraoui : "On avait à coeur de faire un bon match pour se qualifier. On voulait prendre plaisir et c'est ce qu'on a fait. Marquer mon premier but devant ma famille et mes proches ça fait très plaisir."

Réactions via AFP

Hugo Monier @hgo_mon

Equipe de France