Bleues Necib
L'équipe de France féminine de foot | PHOTOPQR/REPUBLIQUE DU CENTRE

Les Bleues aiment les nuls

Publié le , modifié le

L'équipe de France féminine a enregistré son sixième match nul de suite, face au Brésil (1-1) samedi à Rouen, en match amical à trois mois du Championnats d'Europe 2013.

Déjà tenues en échec par cette même équipe brésilienne mercredi à Nancy  (2-2), les Bleues se sont procurées l'essentiel des occasions, mais elles ont  encaissé un but contre leur camp par Laura Georges (48) qui a lobé Céline  Deville venue intercepter le ballon. Eugénie Le Sommer a manqué le penalty de l'égalisation (79), la gardienne  brésilienne Picarte détournant sa frappe sous la barre. Louisa Necib a été plus  en réussite sur un deuxième penalty transformé en toute fin du temps  additionnel (90+5).

Necib sur le gong

Seulement en difficulté pendant les premières minutes, les Françaises ont  terminé la première période en trombe. Marie-Laure Delie a d'abord butté sur la  gardienne brésilienne qui a renvoyé le ballon sur Le Sommer dont le slalom  s'est mal conclu (29). Décalée par Louisa Necib, Elodie Thomis n'a pas non plus trouvé la cible  (35). Au prix d'une belle détente au sol, Picarte a ensuite écarté un tir de  Delie, sans que Le Sommer ne parvienne à tacler le ballon dans les filets. 

Six matches nuls d'affilée

En seconde période, les Bleues ont poussé avec conviction, sans jamais se  décourager. Necib a perdu son face à face avec Picarte (49e) puis trouvé son  poteau droit sur deux frappes de 20 m (66, 90+2). Les tentatives d'Abily (52),  Delie (63), Thomis (85) et Franco (88) sont quant à elles parties hors du cadre. La sélection de Bruno Bini n'a plus gagné depuis le 19 septembre et sa  victoire probante en Ecosse (5-0) en match de qualification à l'Euro-2013 et a  fait match nul successivement face à l'Angleterre (2-2), aux Pays-Bas (1-1), à  l'Allemagne (1-1 et 3-3) et au Brésil (2-2 et 1-1). Les Françaises disputeront un dernier dernier match de préparation contre  le Canada, le 4 avril au stade du Ray à Nice.

AFP