Le Paraguay pour relancer l’élan des Bleus

Le Paraguay pour relancer l’élan des Bleus

Publié le , modifié le

Battue par l’Espagne au mois de mars dernier après sept matches consécutifs sans défaite, l’Equipe de France prépare son important déplacement en Suède par un match amical , ce soir face au Paraguay au Roazhon Park. Le moyen idéal de monter en puissance et pour certains joueurs de se montrer.

Voyager pour conjurer le mauvais sort. Théâtre des deux derniers revers des Bleus face au Portugal en finale de l’Euro puis contre l’Espagne en mars dernier, le Stade de France laisse sa place au Roazhon Park pour le match amical face au Paraguay. Un test qui doit lancer au mieux les Bleus vers le choc du groupe A des qualifications pour le Mondial 2018 face à la Suède vendredi prochain

« Se mettre dans les me​illeures conditions »

Didier Deschamps n'a cessé de le marteler : l'unique objectif du stage des Bleus est "d'être performant" contre les Suédois, principaux rivaux dans la course à la Coupe du monde. Car en cas de victoire face à la 34e nation mondiale, la France reléguerait la Suède à six points et entreverrait un peu plus le Mondial Russe.

Pour autant, le match amical face au Paraguay sera loin d’être anodin. Pas toujours à l’aise lors de ces tournées post-saison, l’Equipe de France a besoin de retrouver de la confiance pour faire passer la défaite contre l'Espagne comme un simple accroc dans la belle dynamique qui la porte depuis la finale de l'Euro 2016.. « C'est toujours mieux de gagner et on reste sur une défaite, il faut se mettre dans les meilleures conditions pour le 9 juin et le match contre la Suède" a expliqué Deschamps en conférence de presse jeudi.

Dembél​é comme chez lui

Avec un groupe élargi de 26 joueurs en raison de l’absence de Varane, toujours mobilisé avec le Real Madrid pour la finale de la Ligue des Champions samedi, et de la possibilité de faire souffler certains cadres après une longue saison, l’occasion sera belle pour certains de briller.

Ce sera le cas notamment d’Alexandre Lacazette. L’attaquant lyonnais a sorti sa meilleure saison sous le maillot lyonnais et voudra sans doute donner tort à Didier Deschamps de l’avoir ignoré pendant près de deux ans. D’autant plus que la hiérarchie est loin d’être établie à la pointe de l’attaque Bleue et qu’un éventuel transfert à l’étranger cet été pourrait définitivement le faire changer de dimension.

Ousmane Dembélé aura lui aussi envie de se montrer, d’autant qu’il revient en grandes pompes un an après son départ du Stade Rennais pour Dortmund. Contrairement à Lacazette, lui ne devrait pas craindre pour sa place tant le joueur de 20 ans a brillé sur les pelouses allemandes et européennes cette saison. Mais en cinq sélections avec les Bleus, il n'a pas encore réussi à se lâcher complètement, même si sa dernière titularisation contre le Luxembourg (3-1), où il a provoqué de nombreuses fautes, est pleine de promesses. "Sa première fois avec nous (contre l'Italie, en septembre 2016) a été timide, c'était beaucoup mieux lors du dernier rassemblement. Il peut y avoir une période difficile pour un jeune joueur comme ça mais il a fait une très belle saison", l'a félicité Deschamps. A lui de la terminer de la plus belle des manières.

francetv sport @francetvsport

Equipe de France