Raymond Kopa
Le joueur français Raymond Kopa | AFP - GEORGES BENDRIHEM

Hommage à Raymond Kopa au Stade de France

Publié le , modifié le

Un hommage a été rendu à Raymond Kopa, légende du foot français décédée en mars, mardi soir au Stade de France sous la forme notamment d'une minute d'applaudissements avant le match amical France-Espagne démarré à 21h00.

Des images du joueur en noir et blanc, dans ses dribbles ou en interview, ont été projetées sur grand écran. Le speaker a rappelé sa carrière, en y associant la mémoire de Jean Verbeke, décédé en février à 86 ans, ancien vice-président de la Fédération (FFF) et chef de la délégation des Bleus sacrés champions du monde en 1998 et d'Europe en 2000. Cet hommage était donné à l'occasion du premier match des Bleus en France depuis la mort de Raymond Kopaszewski (de son vrai nom), survenue le 3 mars à Angers, à l'âge de 85 ans.

En équipe de France, ce milieu offensif ou attaquant a compté 45 sélections pour 18 buts. Avec le buteur Just Fontaine, Kopa avait été l'un des principaux acteurs de la troisième place décrochée par les Bleus à la Coupe du Monde 1958 en Suède. Il est le premier Français à avoir obtenu le Ballon d'Or, en 1958, avant Michel Platini (1983, 1984, 1985), Jean-Pierre Papin (1991) et Zinedine Zidane (1998).
La carrière de Kopa est étroitement liée à l'Espagne puisqu'il a évolué au Real Madrid de 1956 à 1959, club avec lequel il a remporté trois fois la Coupe d'Europe des clubs champions (1957, 1958, 1959).
La veille de cet hommage du "SDF", le conseil municipal d'Angers avait décidé de rebaptiser "Raymond-Kopa" le stade Jean-Bouin, où évolue le SCO Angers (Ligue 1). Originaire du Pas-de-Calais, c'est avec le SCO qu'il s'était fait connaître pendant deux saisons, avant de partir pour Reims, le meilleur club français de l'époque, puis de devenir le premier joueur français à jouer à l'étranger en signant au Real.

AFP