Laurent Blanc - Conférence France - Allemagne 2012
Laurent Blanc fera t-il revenir Gourcuff et Ben Arfa dans le groupe ? | AFP - PATRIK STOLLARZ

Gourcuff et Ben Arfa ? Blanc y pense pour l'Euro

Publié le , modifié le

Laurent Blanc avance ses pions. A quelques semaine de l'Euro 2012 (8 juin - 1er juillet) en Pologne-Ukraine, le sélectionneur tricolore est revenu sur les cas de Yoann Gourcuff (Lyon) et d'Hatem Ben Arfa (Newcastle) dans Téléfoot. Malgré leur état de forme divergents, les deux joueurs seraient sélectionnables pour la compétition continentale. Blanc devrait annoncer ses deux pré-listes les 9 et 15 mai. Mise au point.

Bientôt l'heure des choix. L'échéance de l'Euro approche et Laurent Blanc va devoir donner la liste des joueurs qui composeront le contingent français en Pologne-Ukraine. Si depuis sa prise de fonction en juillet 2010, il a dessiné les contours assez précis d'une équipe type, quelques postes sont encore à pourvoir. Notamment dans l'animation offensive, secteur clé dans lequel l'équipe de France reste très perfectible. C'est donc assez logiquement que le technicien des Bleus s'est exprimé sur les cas de Yoann Gourcuff et de d'Hatem Ben Arfa.

Pour ce qui est du Lyonnais (25 ans, 28 sélections), que le sélectionneur porte dans son coeur depuis leur collaboration à Bordeaux, la question est délicate. Le meneur de jeu de l'OL, dont les qualités techniques ne sont plus à démontrées, est à la peine depuis plusieurs semaines. Voire plusieurs mois. Pour autant, la porte de l'équipe ne lui est pas fermée. Mais la lucarne est étroite. "Sa saison a été chaotique, a confié Blanc. J'avais dit aux joueurs : +Faites en sorte d'être pris et d'être  dans le chapeau, pour pouvoir être choisi+. Cela ça veut dire qu'il faut avoir  du temps de jeu. Si tu ne joues pas ou très peu, ou pire si tu es blessé, tu ne  peux pas être choisi. Il a une chance de participer à l'Euro parce qu'on s'aperçoit qu'on n'a pas beaucoup de certitudes dans le domaine offensif. Donc ça lui laisse encore une petite opportunité." Il faut y voir un gros point d'interrogation. Sa participation dépendra surtout de l'état de forme des concurrents à son poste. Il ne fait d'ailleurs plus partie du groupe depuis un bout de temps. Pour le voir apparaitre sur la liste des sélectionnés, il faut remonter à mars 2011.

Ben Arfa "redevenu sélectionnable"

Si Gourcuff tarde à retrouver sa forme, Hatem Ben Arfa, lui, flambe. Depuis quelques mois, il met le feu aux pelouses anglaises grâce à ses dribbles et ses percussions. Son talent est intact, il y a ajouté une touche d'altruisme et d'efficacité. Un changement qui fait toute la différence. D'enfant terrible au potentiel sous-exploité, notamment durant sa période marseillaise, il est devenu en 2012 une véritable carte à jouer pour les Bleus. Forcement, ses performances font réfléchir Laurent Blanc.  

"Hatem, je n'ai pas attendu ses dernières productions pour le suivre, a t-il indiqué. Je me souviens quand il faisait sa rééducation à Clairefontaine (ndlr : après sa fracture du tibia et du péroné), personne n'y pensait à Hatem Ben Arfa. On sait qu'il un grand  talent, on ne l'a pas découvert ces trois derniers matches. D'ailleurs son entraîneur est très sympathique puisqu'il dit que Laurent Blanc devrait le prendre pour l'Euro mais il ne le faisait pas forcément jouer au début de la saison. Il a attendu longtemps pour le faire  jouer. Je dirais qu'il est redevenu sélectionnable".

Sélectionnés ou pas, le verdict tombera très vite. Laurent Blanc donnera ses deux pré-listes les 9 et 15 mai. La première concernera les joueurs évoluant à l'étranger, la seconde ceux qui jouent en Ligue 1. D'ici là, Gourcuff et Ben Arfa peuvent croiser les doigts. Et espérer.

Vincent Fossiez @VincentFossiez

Equipe de France de football