France - Portugal : voyage au bout de l'ennui entre deux équipes peu inspirées

Publié le , modifié le

Auteur·e : Hugo Dupriez
Griezmann

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Dans une rencontre qui promettait beaucoup, Français et Portugais n'ont pu se départager (0-0). Surtout, les deux équipes ont peiné à se créer des occasions dans une rencontre sans grand relief. La tête du groupe ne se décidera pas ce dimanche.

La belle affiche a accouché d’une souris, telle pourrait-on résumer cette revanche de la finale de l’Euro 2016. Au stade de France, une antre que retrouvait le Portugal sacré champion d’Europe à Saint-Denis en 2016, l’équipe de France n’est pas parvenue à mettre du rythme au cours des 45 premières minutes. En cause un manque de liant entre le milieu de terrain et le secteur offensif des Bleus, mais également des individualités peu inspirées. Une performance inquiétante tant le 11 composé par Didier Deschamps ressemble à une équipe type. 

Une équipe de France peu inspirée

Ainsi, dans le premier acte, les hommes de Didier Deschamps n’ont cadré qu’une frappe, une tentative d’Antoine Griezmann dans un angle fermé suite à une belle ouverture de Paul Pogba (33e). Avant cela, l’équipe de France, au terme d’une séquence en une touche de balle dans les 30 derniers mètres portugais, était parvenue à inquiéter Rui Patricio, le gardien lusitanien, mais la tête de Paul Pogba manquait de conviction (17e). Dans le deuxième acte, les Bleus ne faisaient guère mieux, ne se procurant qu’une véritable opportunité par Kylian Mbappé (47e). Le Parisien crochetait Danilo Pereira, son futur coéquipier au PSG, mais sa tentative de ballon piqué était détournée par Rui Patricio. Dommage, une frappe sèche au second poteau était certainement la meilleure solution.

à voir aussi Ligue des Nations : revivez le match nul et vierge entre la France et le Portugal Ligue des Nations : revivez le match nul et vierge entre la France et le Portugal

Le Portugal ne fait guère mieux

En face, le Portugal a livré une prestation collective plus aboutie, avec plus de pressing et d'intensité face à des Bleus qui manquaient de mouvement et de justesse, sans pour autant trouver le chemin des filets. Pourtant, les hommes de Fernando Santos se sont procurés plusieurs occasions. D’abord par Cristiano Ronaldo, toujours muet en 5 matches contre la France, après une belle déviation de Bernardo Silva, mais Lucas Hernandez réalisait un sauvetage de grande classe pour sauver la patrie. En fin de période, 36e, sur un coup franc rentrant de Bruno Fernandes tiré de la droite, l’attaquant de la Juventus aurait pu ouvrir la marque si Joao Felix ne lui avait pas enlevé le ballon qui lui était destiné. 

À la 73e minute, Pepe pensait délivrer le Portugal lorsque sa tête faisait trembler les filets d’Hugo Lloris. Mais l’ancien défenseur du Real Madrid, à la réception d’un coup franc de Guerreiro, était signalé hors-jeu. Dans le temps additionnel, suite à une mauvaise relance de Kimpembe, Trincao décalait Ronaldo sur la gauche de la surface. Heureusement, Lloris veillait et repoussait le ballon d'une sublime parade.  Après 90 minutes ternes, M. Del Cerro Grande sifflait la fin du match. Une rencontre attendue, tant le Portugal représentait un vrai test pour les Bleus, mais qui s'est révélée décevante en tout point. 

Statu quo dans le groupe 3

Comptant pour la Ligue des nations, l'affrontement entre champion d'Europe et champion du Monde n'a pas changé le cours des choses dans le groupe 3. Le Portugal, qui compte 7 points, reste en tête de la poule, grâce à la différence de buts, devant l'équipe de France. Derrière, la Croatie pointe à 4 longueurs des équipes de tête et la Suède n'a toujours pas marqué le moindre point. 

Equipe de France de football