thomas Lemar florian thauvin
Thomas Lemar (à gauche) et Florian Thauvin (à droite) | AFP

France - Pays-Bas : beaucoup de choix mais pas d'évidence pour l'attaque des Bleus

Publié le , modifié le

L'équipe de France affronte les Pays-Bas jeudi soir (20h45) lors des qualifications pour la Coupe du monde 2018. Actuellement à la 2e place du groupe avec trois points d'avance sur les Néerlandais, les Bleus doivent éviter un faux pas à domicile. Et cela passe par une attaque en forme malgré les difficultés de chacun.

Sacré paradoxe pour l'équipe de France ! Elle n'avait pas eu autant de choix offensifs depuis un moment et pourtant, l'attaque des Bleus est une (légère) source d'inquiétude avant d'affronter les Pays-Bas jeudi soir. Et avec seulement trois points d'avance sur les Bataves, et à égalité avec la Suède, ne pas s'imposer mettrait les Bleus en difficulté. 

Des pointes en berne 

Pour aborder le trident offensif des Bleus, démarrons par la pointe ! Olivier Giroud, longtemps indéboulonnable en Bleu, se contente d'un rôle de remplaçant à Arsenal. Il s'est contenté d'une vingtaine de minutes de jeu lors des trois premiers matches de Premier League, pour un but. Son remplaçant chez les Gunners n'est autre qu'Alexandre Lacazette, arrivé de Lyon cet été. Mais après deux titularisation, pour un but, l'attaquant de 26 ans a lui aussi pris place sur le banc lors du dernier match, pour 28 minutes de jeu. Troisième larron, Antoine Griezmann reste indiscutable à l'Atlético. Mais il n'a disputé qu'une seule rencontre, la faute à un carton rouge contre Gérone. 

Un mercato perturbant 

L'état de forme de Kylian Mbappé, capable d'évoluer en pointe et sur l'aile, est une des inconnues de France - Pays-Bas. Titulaire lors des deux premiers matches de Monaco, l'attaquant de 18 ans a ensuite été écarté à cause des rumeurs de transferts puis de son arrivée au PSG. "Lui n’y peut rien, c’est entre les clubs que ça se joue" a expliqué le sélectionneur Didier Deschamps en conférence de presse. Mbappé s'est tout de même entraîné et a été sélectionné, au contraire du néo-Barcelonais Ousmane Dembélé. Autre Monégasque, Thomas Lemar pourrait lui rejoindre Liverpool contre 80M d'euros. A deux jours de la fin du mercato, difficile de se concentrer pour le favori à une place sur l'aile gauche, avec l'absence de Dimitri Payet

Fékir et Thauvin, l'esprit tranquille 

Au final, seuls deux attaquants français arrivent à Clairefontaine, et encore. Nabil Fékir rayonne avec Lyon depuis le début de saison, auteur de trois buts en quatre matches. Florian Thauvin aussi n'a pas chômé, avec deux buts et cinq passes en sept matches (Ligue 1 et Ligue Europa). Mais la déroute marseillaise à Monaco (6-1) a sans doute laissé des traces. Dernier offensif des Bleus, Kingsley Coman retrouve du temps de jeu au Bayern, mais reste remplaçant. Il a réalisé une passe décisive lors du dernier match contre le Werder Brême (4-0).  L'équipe de France regorge de talents, mais manque de certitudes. 

francetv sport @francetvsport

Equipe de France