Laurent Pokou
Laurent Pokou, ici avec le président du Stade Rennais Alfred Houget en 1977 | AFP

France - Côte d'Ivoire : minute de silence en hommage à Laurent Pokou

Publié le , modifié le

Une minute de silence sera observée avant le match amical France - Côte d'Ivoire, ce soir à Lens (21h00), en hommage à l'ex-attaquant ivoirien Laurent Pokou, décédé dimanche à l'âge de 69 ans.

Principal attaquant de la sélection ivoirienne dans les années 1960-1970, Pokou a longtemps été le détenteur du record de buts en Coupe d'Afrique des nations avec 14 unités (6 à la CAN 1968 et 8 à la CAN 1970). Ce record a finalement été battu par le Camerounais Samuel Eto'o en 2008, et ensuite porté à 18 buts. Pokou a évolué à l'ASEC Mimosas d'Abidjan et dans deux clubs français dans les années 1970, Rennes et Nancy, où il a joué aux côtés de Michel Platini.

"C'était une légende"

"C'a été un peu difficile d'apprendre son décès, parce que c'était mon idole quand j'étais jeune et qu'il jouait à Rennes, j'avais son poster dans ma chambre", a dit le sélectionneur de la Côte d'Ivoire, Michel Dussuyer, en conférence de presse. "J'ai eu l'occasion de le rencontrer, c'était un monsieur très bien, a ajouté le Français. Je l'ai rencontré à Abidjan, c'était quelqu'un de très simple et humain". L'attaquant Salomon Kalou a parlé de son côté d'un "coup dur pour tout le monde en Côte d'Ivoire parce que c'était une légende. Il a fait rêver bon nombre d'Ivoiriens. On va jouer avec une pensée pour lui, pour lui rendre hommage. Son esprit sera avec nous et tous les Ivoiriens seront avec nous".

AFP