FFF - Lizarazu prédit dix ans de chaos si Blanc part

Publié le , modifié le

Bixente Lizarazu, champion du monde 1998, a prédit dimanche dans Téléfoot sur TF1 un "chaos pendant dix ans" si Laurent Blanc en venait à partir, dans l'hypothèse où il ne tienne "plus la pression" ou qu'il sente qu'on veuille "lui couper la tête" dans l'affaire des quotas. "J'ai envie de défendre l'homme, son parcours d'entraîneur et de joueur", a exposé l'ancien défenseur international. "On ne peut imaginer aucune pensée raciste" concernant Blanc.

"Laurent Blanc doit continuer", a indiqué Lizarazu, évoquant des "propos maladroits et ambigus" lors de la fameuse réunion du 8 novembre 2010 à l'origine de l'affaire. Venu aussi au soutien de son ancien coéquipier, Fabien Barthez, gardien des champions du monde 1998, a dénoncé sur Téléfoot des "amalgames", assurant que Laurent Blanc "est une des personnes les plus intègres du milieu du foot".

Les propos de Blanc lors de la fameuse réunion du 8 novembre2010 rapportés  dans un verbatim du sited'information Mediapart ont fissuré la génération  black-blanc-beur championne du monde 1998. Vieira et Thuram critiquent le sélectionneur, sans toutefoisle considérer  comme raciste, Dugarry,Desailly, Lizarazu, Jacquet (sélectionneur des champions du monde 98) et Zidane prennent sa défense.

"Dans une famille, de temps en temps, on s'engueule, çarecadre, ça fait  réfléchir, ce quiprouve qu'il n'y a pas de pensée unique chez France 98, il y  a de gros caractères", a commentéLizarazu sur Téléfoot. "On a toujours été assez intelligents pour s'écouter.Thuram est aussi un ami. Mais c'est vrai que c'est la  première fois que France 98 se trouve dansune situation très compliquée, on va recadrer tout ça et ça va se calmer".

Isabelle Trancoën