Euro Espoirs 2021 (Q) : Portés par Amine Gouiri, les Bleuets corrigent le Liechtenstein

Publié le , modifié le

Auteur·e : Andréa La Perna
Bleuets Espoirs vs Liechtenstein
Le n°19 d'Amine Gouiri a très souvent été aperçu dans la surface adverse. | AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Troisième succès consécutif pour l'équipe de France espoirs, logiquement victorieuse face au Liechtenstein ce jeudi (5-0). Les joueurs de Sylvain Ripoll se sont baladés à La Meinau pour revenir à hauteur de la Suisse en tête du groupe 2 des qualifications à l'Euro 2021. Particulièrement en vue, le néo-Niçois Amine Gouiri a directement été impliqué sur les quatre premiers buts.

Deux buts, deux passes décisives, tel était le bilan d'Amine Gouiri à la pause contre le Liechtenstein ce jeudi (5-0). Le joyau lyonnais, fraîchement débarqué à Nice, a encore rappelé qu'il n'était pas qu'un simple buteur prometteur. Doué d'une finesse technique et d'une intelligence de jeu bien au-dessus de la moyenne, il n'a pas eu à trop en montrer face à une adversité très faible pour briller.

Gouiri et Ikoné pas avares de politesses

Il a d'abord ouvert le score (7'), après un bon lancement sur son côté gauche par Jonathan Ikoné, de sa spéciale. Fixation du défenseur, dribble extérieur pour se mettre sur son pied droit, frappe ouverte. Deux minutes plus tard, Gouiri s'est fendu d'un extérieur du pied pour offrir un but à Ikoné, lui rendant la pareille (9'). Et comme c'était une histoire de politesse entre les deux ce jeudi soir, le même Ikoné y est aussi allé de sa passe décisive de l'extérieur du pied sur le troisième but, évidemment signé Gouiri (29'). 

Le Niçois, auteur en août de son premier but en Ligue 1, a ensuite déposé un corner sur la tête du Nantais Randal Kolo Muani (43'). Le Brestois Romain Faivre a parachevé le festival offensif en début de deuxième période (51'), se rachetant après avoir manqué un penalty plus tôt. Dans l'autre sens, jamais les buts d'Alban Lafont n'ont été inquiétés, et c'est fort logiquement que les Bleuets ont piétiné le Liechtenstein.

Grâce à cette victoire, la 5e en 6 rencontres, la sélection dirigée par Sylvain Ripoll recolle à la Suisse, leader du groupe 2 avec 15 points (mais un match en moins). Ces mêmes Suisses ont été les seuls à faire tomber l'équipe de France depuis le début de la phase de qualifications (3-1, le 19 novembre 2019). La revanche est prévue le 16 novembre prochain, en clôture des éliminatoires.

Equipe de France de football