Tolisso Umtiti
Face à l'Islande et à l'Allemagne, les Bleus devront faire sans Umtiti et Tolisso. | AFP

Equipe de France : Qui pour pallier les absences en défense et au milieu ?

Publié le , modifié le

Didier Deschamps dévoilera sa liste de 23 joueurs pour le prochain rassemblement de l'équipe de France ce jeudi à 14h00. Le sélectionneur devrait composer une sélection à dominante mondialiste mais devra pallier les absences de joueurs au milieu et en défense, celles de Corentin Tolisso et de Samuel Umtiti étant déjà actées. Pour affronter l'Islande (11 octobre) et l'Allemagne (16 octobre), il pourrait se tourner vers de nouveaux visages.

L'heure était à la célébration lors du dernier rassemblement. Seul champion du monde forfait : Hugo Lloris. Ce jeudi (14h00), Didier Deschamps retrouvera son capitaine mais sera privé de plusieurs joueurs en défense et au milieu.

Quatre forfaits à prévoir

Touché au genou gauche et peut-être opéré dans les prochains jours selon la presse espagnole, Samuel Umtiti est forfait pour ce rassemblement. Il rejoint Corentin Tolisso à l'infirmerie. Le milieu du Bayern Munich avait été victime d'une rupture des ligaments croisés mi-septembre et ne retrouvera le chemin des terrains que dans plusieurs mois.

Deux autres joueurs sont annoncés incertains, à savoir Adil Rami et Benjamin Mendy. Le premier avait été touché à la cuisse contre Francfort en Europa League il y a deux semaines. Annoncé de retour face à Limassol ce jeudi, il pourrait être laissé au repos par l'Olympique de Marseille. Lui aussi trop juste, Benjamin Mendy n'était pas dans le groupe des Citizens face à Hoffenheim en Ligue des champions mardi.

Les yeux rivés sur le milieu

Si nouvelle tête il y a, cela devrait être au milieu de terrain. Adrien Rabiot s'est lui-même fermé les portes de la sélection juste avant le Mondial, refusant de faire partie de la liste des suppléants. Le remplaçant de Corentin Tolisso pourrait être un "bleu". 

Deux Lyonnais tiennent la corde, notamment Tanguy Ndombele. Très complet, le Lyonnais a ébloui l'Europe du football après sa prestation contre Manchester City en Ligue des Champions. Arrivé en début de saison dernière d'Amiens, le box-to-box de 21 ans est doué de qualités techniques, athlétiques et d'une vision de jeu peu commune pour un joueur évoluant à ce poste.

Guy Stéphan, l'adjoint de Didier Deschamps, a confirmé qu'il était suivi de près sur la chaîne L'Equipe. "C’est un bon joueur qui joue bien avec son club, qui joue la Ligue des champions, qui joue en équipe de France Espoirs, c’est la trajectoire prise par Benjamin Pavard et Lucas Hernandez entre autres", de quoi ajouter au crédit de Tanguy Ndombele.

Zouma pressenti derrière

L'autre se nomme Houssem Aouar. A 20 ans, le relayeur des Gones a également marqué les esprits en septembre dans la continuité de l'exercice 2017-2018, année de sa révélation. Son profil correspond moins à celui de Corentin Tolisso que son coéquipier et pourrait passer derrière son coéquipier. Et d'autres joueurs sont embuscade. Les noms de Mattéo Guendouzi, d'Abdoulaye Doucouré et de Souhailo Meïté sont également évoqués. 

Trois postes sont à prendre derrière. Mais cette fois, ce sont des joueurs déjà capés qui sont pressentis. A gauche, Lucas Digne tient la corde pour remplacer Benjamin Mendy. Fort de ses 21 sélections, le latéral de 25 ans s'est imposé à Everton et a relégué le vétéran Leighton Baines sur le banc. Il devrait faire son retour, à moins qu'un Ferland Mendy ne soit sorti du chapeau par le sélectionneur des Bleus.

Dans l'axe, c'est un autre joueur d'Everton qui tiendrait la corde pour suppléer Umtiti selon Le Parisien : Kurt Zouma. Le défenseur central de 23 ans n'a jamais été oublié par Deschamps et figurait parmi les suppléants avant le Mondial. Tout comme un certain Mamadou Sakho, actuellement titulaire avec Crystal Palace. Attention néanmoins à une hypothétique "surprise". Aymeric Laporte, Clément Lenglet et Abdou Diallo ont aussi leur mot à dire.

Le calendrier et les classements de la Ligue des Nations

Equipe de France de football