Aymeric Laporte sous le maillot de l'équipe de France Espoirs
Le défenseur français Aymeric Laporte avec les Espoirs | AFP - LUDVIG THUNMAN

Equipe de France : Didier Deschamps appelle enfin Aymeric Laporte et rappelle Nabil Fékir et Cabaye

Publié le , modifié le

Didier Deschamps a appelé pour la première fois le jeune défenseur tricolore de l'Atletic Bilbao, Aymeric Laporte pour les matches contre la Bulgarie et les Pays-Bas les 7 et 10 octobre prochain. Le sélectionneur a également rappelé l'attaquant lyonnais Nabil Fékir et le milieu de terrain de Crystal Palace, Yohan Cabaye. En revanche, pas de trace du milieu parisien Adrien Rabiot ou de l'attaquant d'Arsenal, Olivier Giroud, absent pour cause de blessure.

C'est la fin de l'attente pour Aymeric Laporte. Après des mois à patienter, le défenseur central de Bilbao a été appelé pour la première fois par Didier Deschamps. S'il entre lors des matches contre la Bulgarie ou les Pays-Bas, il sera officiellement international français et l'incertitude quand à son choix de sélection prendra fin. Longtemps, le Basque a attendu la convocation du sélectionneur au point de se rapprocher de la sélection espagnole. Cette menace de perdre un nouveau joueur bi-national s'est éloignée ce jeudi, même si ce n'était pas la motivation première de Deschamps. "Je ne prends pas Aymeric pour ne pas qu'il choisisse une autre équipe nationale C'est quelqu'un qu'on suit, qu'on a suivi, son heure est arrivée et il sera avec nous pour ce stage-là", a assuré ce dernier. Avant de le convoquer, Deschamps n'avait "pris aucune garantie auprès de lui (Aymeric Laporte, ndlr)".

Le défenseur de 22 ans, cadre depuis plusieurs saisons de Bilbao, bénéficie toutefois des absences de deux défenseurs présents à l'Euro, Adil Rami (ischio-jambiers) et Samuel Umititi (entorse du genou). "Je choisis parmi les joueurs qui sont disponibles, ça peut arriver qu'il y ait des joueurs blessés ou indisponibles mais en aucun moment je ne choisirais un joueur pour des motifs autres que ce qui concerne l'équipe de France", a ajouté Deschamps. Ce concours de circonstances favorables au joueur, lui ouvre la porte des Bleus. Plus encore que la menace de le voir évoluer pour une autre sélection. "S'il joue, c'est parce que je pense que c'est bien pour l'équipe, je n'ai jamais pensé à bloquer, sécuriser, a prévenu Deschamps. Les joueurs ont la liberté qu'ils ont. Rien ne me laisse penser que Laporte ne veut pas de l'équipe de France : tant qu'il ne me dit pas ou qu'il ne le vous dit pas (aux journalistes), après c'est un peu du bla bla bla et moi le bla bla je n'en tiens pas compte". 

Fékir et Cabaye, le retour

Si l'arrivée de Laporte était attendue, le retour de Nabil Fékir était espéré. Désiré même, par Deschamps lui-même. Il referme une parenthèse douloureuse pour l'attaquant lyonnais. Il y a un peu plus d'un an, le 4 septembre 2015, il vivait sa première titularisation sous le maillot tricolore contre le Portugal. Une récompense, après une saison où il s'était révélé et un mois d'août de rêve avec l'OL. Ce rêve allait se briser au bout d'un quart d'heure, avec cette rupture des ligaments croisés. Son retour précipité en avril dernier ne lui a pas permis de monter dans le train de l'Euro et l'a même obligé à repasser sur le billard à la fin de cet été pour subir une arthroscopie. Une opération qui l'avait privé d'un retour en sélection plus précoce encore puisqu'il avait été convoqué pour les matches du mois de septembre.

Désormais, il est débarrassé de ses soucis au genou et a retrouvé les chemins des filets en Ligue 1. C'est donc logiquement que "DD" a , à nouveau, fait appel à un joueur qu'il tient en haute estime. Grand absent de la dernière liste pour les matches contre l'Italie et la Biélorussie, Yohan Cabaye a été rappelé aussi au détriment d'Adrien Rabiot, pourtant en pleine bourre avec le PSG.  Enfin en attaque, Deschamps a fait dans le classique. Outre Fékir, il a rappelé Kinglsey Coman, mais pas Ousmane Dembélé, et Kevin Gameiro, qui confirme avec l'Atletico Madrid. Fékir et Gameiro accompagnent le trio présent à l'Euro, André-Pierre Gignac, Antoine Griezmann et Anthony Martial.

Les 23 joueurs retenus pour les matches contre la Bulgarie (7/10) et les Pays-Bas (10/10)

Gardiens : Hugo Lloris, Steve Mandanda, Alphonse Areola
Défenseurs : Lucas Digne, Laurent Koscielny, Layvin Kurzawa, Aymeric Laporte, Jérémy Mathieu, Bacary Sagna, Djibril Sidibé, Raphaël Varane
Milieux : Yohan Cabaye, N’Golo Kanté, Blaise Matuidi, Dimitri Payet, Paul Pogba, Moussa Sissoko
Attaquants : Kinglsey Coman, Nabil Fékir, André-Pierre Gignac, Antoine Griezmann, Kevin Gameiro, Anthony Martial

Benoit Jourdain @BenJourd1

Equipe de France de football