Corinne Diacre et ses joueuses de l'équipe de France
Corinne Diacre et ses joueuses de l'équipe de France | FRANCK FIFE / AFP

Equipe de France : Diacre continue sans Katoto, Bussaglia prend sa retraite internationale

Publié le , modifié le

Corinne Diacre a dévoilé la sélection de l'équipe de France pour affronter l'Espagne en match amical, le premier depuis la Coupe du monde 2019. Corinne Diacre, qui n'a fait que quatre changements, a décidé de se passer une nouvelle fois de Marie-Antoinette Katoto. Elise Bussaglia prend sa retraite internationale.

Corinne Diacre a fait le choix de la continuité pour sa première sélection après la Coupe du Monde 2019. Les quatre changements effectués le sont par contrainte. Elise Bussaglia, 33 ans, seule titulaire à ne pas avoir été reconduite, prend sa retraite internationale. Justine Lerond (Metz), championne d'Europe des moins de 19 fin juillet, remplace Pauline Peyraud-Magnin dans la rotation des gardiennes. La latérale montpelliéraine Elisa De Almeida remplace Eve Perisset en défense. Au milieu de terrain, Kenza Dali (West Ham) et la néo-Parisienne Léa Khelifi suppléent Elise Bussaglia et Maéva Clemaron. 

Retraite internationale pour Bussaglia

"L'objectif, c'était de reprendre les 23 mondialistes, a expliqué Diacre en conférence de presse. Je n'ai pas pu le faire d'une part parce qu'Elise Bussaglia met un terme à sa carrière internationale, et concernant Pauline Peyraud-Magnin, Maeva Clemaron et Eve Perisset, toutes les trois sont blessées. Donc je les ai remplacées par des jeunes joueuses et Kenza Dali qui fait son retour, mais n'est pas très vieille non plus." Elles affronteront l'Espagne le 31 août au Stade Gabriel-Montpied de Clermont-Ferrand, où Diacre a dirigé l'équipe masculine en Ligue 2 pendant trois ans. 

"Rien à reprocher à personne"

Diacre n'a pas touché à ses joueuses offensives. Ses critiques à l'encontre de la Lyonnaise Eugénie Le Sommer après l'élimination en Coupe du Monde, n'ont pas eu de conséquences sur la liste. Les Bleues s'étaient arrêtées en quarts de finale, jouée en France, après une défaite face aux Etats-Unis (1-2). “Même moi, je lui ai dit : 'pourquoi tu restes à gauche ?” L'idée, ce n'était pas ça. Notre projet de jeu, ce n'était pas ça", avait critiqué Corinne Diacre dans Téléfoot. "Je n'ai rien à reprocher à personne, a expliqué ce jeudi la sélectionneuse, donc à partir de là, le championnat n'ayant pas repris, je voulais retrouver le groupe avec qui on a vécu un mois et demi, deux mois, et vécu une belle compétition." Et de préciser que le doute n'a jamais existé concernant Le Sommer. "Eugénie je l'ai eu au téléphone, on en a déjà parlé, elle se met au service de l'équipe de France, a-t-elle indiqué. C'est une de mes cadres, j'ai confiance en elle."

Katoto toujours écartée

Écartée avant la Coupe du monde, Marie-Antoinette Katoto est une nouvelle fois absente. Mais Corinne Diacre suit toujours attentivement l'attaquante parisienne, dont le comportement avait été critiqué lors de ses passages en sélections précédents. "Marie-Antoinette fait partie d'un groupe élargi, comme d'autres joueuses, a-t-elle expliqué. Maintenant, j'ai vu quelques matches de sa part en préparation. Elle fait partie du groupe. Aujourd'hui, j'ai fait une liste de 23, elle n'en fait pas partie, ce n'est pas pour ça que la porte est fermée.

Equipe de France de football