Equipe de France : Deschamps se laisse tenter par Adrien Rabiot, pas de Cabaye, ni de Martial

Equipe de France : Deschamps se laisse tenter par Adrien Rabiot, pas de Cabaye, ni de Martial

Publié le , modifié le

Pour les deux derniers matches de l'équipe de France de l'année, Didier Deschamps a rappelé Olivier Giroud, bien revenu avec Arsenal, et Samuel Umtiti, qui a retrouvé une place de titulaire avec le FC Barcelone. La nouveauté de ce groupe s'appelle Adrien Rabiot. Convaincant et même brillant avec le PSG, le milieu de terrain de 21 ans prend la place de Yohan Cabaye. En attaque, le jeune Ousmane Dembele est appelé au détriment d'Anthony Martial, en difficulté avec Manchester United. Les Bleus affronteront la Suède le 11 novembre en éliminatoires du Mondial 2018 et la Côte d'Ivoire en match amical, le 14 novembre.

Son absence le mois dernier n'était pas passé inaperçue. Adrien Rabiot a dû attendre quelques semaines de plus pour être convoqué en équipe de France. C'était écrit, c'était juste une question de temps tant il était performant et souvent titulaire avec le PSG depuis le début de la saison. "La concurrence est rude (pour Cabaye, ndlr), évidemment, mais elle l'est dans son club (pour Rabiot, qui est au PSG, ndlr), déjà à son âge, 21 ans, il a (un bel) actif en terme de matches joués en L1 et en Ligue des champions ; il répond présent, à chaque fois qu'il a un palier à franchir il le franchit", a développé Deschamps. "Depuis le début de la saison, il a encore progressé en volume, dans l'agressivité qui n'était pas forcément son point fort à un moment, il est performant", a conclu le coach.

Le milieu de terrain de 21 ans pousse dehors Yohan Cabaye, 30 ans, qui ne paye pas son âge, comme l'a précisé le sélectionneur, mais l'émergence devenue trop visible d'un des nouveaux talents de la Ligue 1. Parmi ces nouveaux talents qui ont éclaboussé la Ligue 1 et qui brillent aujourd'hui à l'étranger, Ousmane Dembele (Borussia Dortmund) a été rappelé, alors qu'il avait été oublié au mois d'octobre. Sa présence se fait au détriment d'Anthony Martial qui traverse une mauvaise passe avec Manchester United. "Il a un entraîneur (José Mourinho, ndlr) qui attend plus de lui et moi aussi, a prévenu Deschamps. A lui de retrouver son meilleur niveau. Il n'est pas au niveau où il devrait être".

André-Pierre Gignac paye le retour de Giroud

En attaque, là "où il y a une forte concurrence", dixit le sélectionneur, Martial n'est plus là, tout comme André-Pierre Gignac. L'attaquant des Tigres subit de plein fouet le retour de en forme d'Olivier Giroud, auteur de trois buts lors des deux derniers matches d'Arsenal. Griezmann indispensable, Gameiro performant, il était évident que l'ancien Marseillais était le plus menacé par le Gunner. En défense, le sélectionneur a fait dans le classique. Toujours pas de Patrice Evra, qui était titulaire face à Lyon en C1, dans le couloir gauche,mais le duo Lucas Digne et Layvin Kurzawa.

Le Parisien part avec une grosse longueur d'avance face au Barcelonais puisqu'il était titulaire lors des quatre dernières rencontres des Bleues. A droite, toujours privé de Bacary Sagna, "DD" a opté pour Sébastien Corchia et Djibril Sidibé. Dans l'axe, Aymeric Laporte est laissé à la maison. Appelé en octobre, le défenseur de Bilbao cède sa place à Adil Rami et Samuel Umtiti, tous deux présents à l'Euro. Les deux hommes se posent toutefois en doublure du duo Varane-Koscielny qui devrait être titulaire au moins face à la Suède, pour le dernier match à enjeu de cette année 2016.

La liste des Bleus pour les matches contre la Suède et la Côte d’Ivoire

Gardiens : Hugo Lloris, Steve Mandanda, Alphonse Areola
Défenseurs : Sébastien Corchia, Lucas Digne, Laurent Koscielny, Layvin Kurzawa, Adil Rami, Djibril Sidibe, Raphaël Varane, Samuel Umtiti
Milieux : N’Golo Kanté, Blaise Matuidi, Dimitri Payet, Paul Pogba, Adrien Rabiot, Moussa Sissoko
Attaquants : Kingsley Coman, Ousmane Dembele, Nabil Fékir, Kevin Gameiro, Olivier Giroud, Antoine Griezmann

Benoit Jourdain @BenJourd1

Equipe de France