Mamadou Sakho et Raphaël Varane
Les deux défenseurs tricolores Mamadou Sakho et Raphaël Varane | MAXPPP - STEPHANE MORTAGNE

EDF : Varane et Sakho de retour

Publié le , modifié le

Didier Deschamps a rappelé Raphaël Varane et Mamadou Sakho pour les matches contre l'Australie en amical le 11 octobre et la Finlande comptant pour les éliminatoires du Mondial 2014 quatre jours plus tard. Le sélectionneur a également convoqué Loïc Rémy et Yohan Cabaye, les deux joueurs de Newcastle.

L'heure n'était pas au surprise. Pour les deux rencontres qui vont précéder les barrages pour la Coupe du Monde, Didier Deschamps a fait dans le classique et n'a fait aucune promotion. Pas de Rivière, ni de Bérigaud, mais des retours. Ceux de Raphaël Varane, de Mamadou Sakho et de Loïc Rémy. Les deux défenseurs centraux n'avaient plus côtoyé les Bleus depuis  quelques mois. Depuis la déculotté au Brésil (3-0) en juin dernier pour l'ancien parisien -même chose pour Yohan Cabaye un autre revenant - et la défaite pratiquement décisive dans la course à la première place du groupe I face à l'Espagne au printemps pour le Madrilène. Un retour qui faisait sens pour le sélectionneur. "Raphael était avec nous pour les deux matches du mois de mars. Il a été blessé. (…) et il a repris les séances depuis trois semaines. Il n’a pas un temps de jeu très important, mais de ce qu’il a fait avec nous il avait sa place", a assuré Deschamps.

Le retour de Sakho entraîne la mise à l'écart d'Eliaquim Mangala, preuve que le nouveau joueur de Liverpool fait partie du "noyau" que Deschamps entend constituer. L'attaquant de Newcastle lui n'avait plus porté le maillot bleu depuis le mois de mars (3-1 contre la Georgie). "Loïc Rémy a retrouvé la compétition avec Newcastle. Il a une bonne efficacité, des qualités propres avec la vitesse et la profondeur. Il peut jouer à différents postes", a énuméré Deschamps, autant de raisons qui explique le retour d'un joueur qui a "un vécu avec l'équipe de France". "Il était là avant que je devienne sélectionneur. Il a ce petit plus", a-t-il ajouté.

Les cartes n'ont pas été redistribuées

Cette liste sans surprise prouve que Deschamps a les idées claires sur le groupe qu'il compte emmener au Brésil et plus proche de nous, pour les barrages. S'il espère encore un "miracle" et une qualification directe, il ne se fait pas trop d'illusions. La route des Bleus pour le Mondial se jouera en novembre et pour cette double échéance, il a rappelé des joueurs qu'il connaît ou qui ont un vécu. "Sur une liste de 23, il y en a 18 qui étaient présents en septembre, donc il y a quand même une forme de continuité", a-t-il précisé. En remontant dans le train alors que les échéances approchent, les quatre joueurs peuvent se réjouir. Deschamps ne les a pas oubliés.

Les cadres, eux, sont évidemment présents. Pour la pointe de l'attaque, Benzema et Giroud vont encore se liver un mano-à-mano dans l'esprit du sélectionneur. Un duel dans lequel Giroud n'a pas forcément pris de l'avance puisque "Karim a marqué des buts avec le Real, il a même mis un doublé", a souligné "DD". "C’est leur comportement dans leur club. J’aspire à ce qu’ils soient tous les plus compétitifs possibles en club, et avec l’équipe de France". Idem pour le poste de gardien où Deschamps a de nouveau soutenu Hugo Lloris auteur de deux erreurs contre la Biélorussie. "Je n’ai pas eu du tout de regret à (le) titulariser", a-t-il insisté. Steve Mandanda pourrait grappiller du temps de jeu lors du match amical contre l'Australie, mais ne devrait pas aspirer à plus. Une rencontre dans un stade chargé de souvenirs pour le sélectionneur puisqu'elle se déroulera au Parc des Princes, le stade où Deschamps alors joueur avait vu la route du Mondial 94 s'arrêter après une défaite cruelle contre la Bulgarie. "Ce ne sont pas que des bons souvenirs, c’est le pire. Mais c’est bien de jouer au Parc des Princes", a-t-il simplement commenté. Le cauchemar ne devrait pas se répéter tout de suite, mais il faudra l'éviter en novembre lors des probables barrages.

La liste des Bleus 

Gardiens : Hugo Lloris (Tottenham), Steve Mandanda (Olympique de Marseille), Michaël Landreau (Bastia)
Défenseurs : Eric Abidal (As Monaco) Gaël Clichy (Manchester City), Mathieu& Debuchy (Newcastle), Patrice Evra (Manchester United),Laurent Koscielny (Arsenal), Bacary Sagna (Arsenal), Mamadou Sakho (Liverpool), Raphaël Varane (Real Madrid)
Milieux : Yohan Cabaye (Newcastle), Clément Grenier (Lyon), Blaise Matuidi (PSG), Samir Nasri (Manchester City), Paul Pogba (Juventus Turin), Moussa Sissoko (Newcastle)
Attaquants : Karim Benzema (Real Madrid), Olivier Giroud(Arsenal), Dimitri Payet (Olympique de Marseille), Loïc Rémy (Newcastle), Franck Ribéry (Bayern Munich), Mathieu Valbuena (Olympique de Marseille)

Vidéo: Didier Deschamps à l'annonce de sa sélection

Benoit Jourdain @BenJourd1

Equipe de France de football